Dans le Prisme des nouveautés classiques

Sonnez hautbois, résonnez musette! La nouvelle programmation 2016-2017 de... (Alain Roberge, Archives La Presse)

Agrandir

Alain Roberge, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sonnez hautbois, résonnez musette! La nouvelle programmation 2016-2017 de l'Ensemble Prisme, société de musique de chambre de Gatineau, propose un grand voyage musical au carrefour du profane et du religieux, de compositeurs classiques et contemporains, le tout interprété par les huit musiciens de la formation.

«Nous célébrons notre 11e saison, celle de la maturité», a introduit le directeur artistique Frédéric Hodgson avant de dévoiler les concerts au «menu» en 2016-2017. La saison débutera le 1er octobre en plat de résistance avec Mozart (Quintette pour piano et vents K. 452) et Brahms dans une version plus rarement entendue (Sextuor pour piano et vents op. 25 arrangé par S. Baron). Le musicien Frédéric Lacroix accompagnera l'Ensemble Prisme au piano. 

Le concert du samedi 22 octobre convie ensuite le baryton Luc Lalonde à accompagner flûte, hautbois, quatuor à cordes et clavecin pour un répertoire consacré à Bach. Cette soirée fera réentendre la cantate religieuse la plus connue de Bach, Ich habe genug, «spectaculaire vocalement» a précisé le baryton, ainsi que le Concerto italien BWV 971 et le Concerto pour hautbois BWV 1053

Les anches modernes seront à l'honneur le 26 novembre avec Ravel et Prokofiev entre autres, dans des arrangements pour quatuor à cordes dans le cas du Tombeau de Couperin de Ravel, initialement composé pour piano. Également au programme de la soirée: L'Ouverture sur des thèmes juifs op. 34 de Prokofiev, le Quatuor pour clarinette de P. Hindemith et le Septuor pour trio d'anches et quatuor à cordes de B. Glossop.  

L'hiver se dégustera «comme un bon vin» avec La France romantique, le 25 février 2017, et son Quatuor avec piano numéro 1, opus 15 de Fauré et le Quintette avec piano et hautbois de Dubois.  

Vivaldi animera l'arrivée du printemps, le 8 avril, en compagnie de Marais, Zelenka et Janitsch. Enfin, la harpe de Caroline Léonardelli gagnera d'être écoutée le 6 mai 2017 lors d'un concert reprenant l'Introduction et allegro de Ravel, l'une des pièce-maîtresse des harpistes, au côté des partitions de Ibert, Boccherini et Bax.  

«À l'exception de Mozart et Ravel, ces partitions n'ont encore jamais été jouées par l'orchestre», a souligné Frédéric Hodgson. 

Aux incontournables compositeurs à (re)découvrir s'ajoute un ultime concert hors série: Un nouveau regard sur la musique au conservatoire de musique de Gatineau. Il présentera le 29 janvier 2017 «des musiques contemporaines en phase avec le style actuel où les formes sont de plus en plus éclatées,» a précisé le directeur.

Pour y aller

Où? Salle Jean-Despréz ou église Notre-Dame-de-la-Guadeloupe

Renseignements: 819 208 2168 ou www.ensembleprisme.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer