À la mémoire de Mario Bernardi

Christopher Millard a côtoyé le maestro Bernardi pendant... (Courtoisie)

Agrandir

Christopher Millard a côtoyé le maestro Bernardi pendant quelques années en Colombie-Britannique.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Du Mozart et une oeuvre spécialement commandée à la compositrice Ana Sokolovic: la mémoire du premier directeur musical de l'Orchestre du Centre national des arts, Mario Bernardi, décédé en juin 2013, sera bercée tout en douceur lors des deux prochains concerts de l'OCNA.

S'il n'a pas travaillé sous la baguette de Mario Bernardi à Ottawa (ce dernier a été en poste dans la capitale de 1969 à 1982), Christopher Millard est le musicien de l'OCNA qui a «probablement côtoyé le plus longtemps» le maestro. Le basson solo a joué pour lui pendant plus de 20 ans au sein de l'Orchestre de la CBC, à Vancouver, avant de lui-même s'installer à Ottawa en 2004.

«Mario était vraiment dans une classe à part, témoigne le musicien d'un ton empreint du plus grand respect. C'était un chef rigoureux, qui acceptait mal les musiciens n'arrivant pas préparés aux répétitions. De son côté, il connaissait les oeuvres choisies dans les moindres nuances des partitions, dont il pouvait reproduire les intentions au piano, pour mieux nous les faire comprendre», soutient M. Millard.

«C'était aussi un homme très ouvert à la musique contemporaine, notamment canadienne, puisque cela faisait évidemment partie du mandat de l'Orchestre de la CBC.»

Au lendemain d'une première répétition du programme de jeudi et vendredi, M. Millard se dit convaincu que le regretté chef «aurait aimé» la pièce «accessible et émouvante» de Mme Sokolovic, Golden Slumbers Kiss Your Eyes.

«Mario a fait sa marque dans le milieu en dirigeant de nombreux opéras, avant de venir à Ottawa, rappelle le basson solo. Or, la pièce d'Ana Sokolovic laisse justement une belle place aux voix humaines, qui ont été au coeur de l'amour qu'il éprouvait pour la musique. Je suis certain qu'il serait touché par les émotions portées par ces voix.»

D'une durée de 25 minutes, Golden Slumbers Kiss Your Eyes se décline en sept mouvements au cours desquels le contre-ténor David DQ Lee, les Cantata et Ewashko Singers, ainsi que la Capital Chamber Choir marieront leur voix.

Un brin de Mozart

Par ailleurs, le programme inclut Petite Musique de nuit et la Symphonie no 39 de Mozart. Un répertoire que le maestro aurait également apprécié, selon Christopher Millard.

«De par ses sensibilités musicales, Mario était plus proche de Mozart que de tout autre compositeur. Je me souviens l'avoir déjà vu pleurer, en nous parlant du compositeur à ma femme et moi, lors d'un souper», évoque le musicien.

Vendredi, une version écourtée du concert de la veille sera présentée dans le cadre des Vendredis décontractés à compter de 19h. La pièce d'Ana Sokolovic et la Synphonie no 39 de Mozart seront alors interprétées, sans entracte. Le chef Johannes Debus dirigera l'OCNA pour les deux occasions.

Pour y aller

Quand? Les 19 et 20 novembre

Où? Centre national des arts

Renseignements: Billetterie du CNA, 613-947-7000, ou par TicketMaster.ca, 1-888-991-2787

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer