Rentrée culturelle: automne classique

Alexander Shelley, nouveau chef d'orchestre de l'OCNA... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Alexander Shelley, nouveau chef d'orchestre de l'OCNA

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Entre l'arrivée à la baguette du nouveau chef de l'Orchestre du Centre national des arts, Alexander Shelley, et le nouveau directeur artistique d'Opéra Lyra, Timothy Vernon, l'automne classique réserve d'autres rendez-vous incontournables.

Un nouveau maestro

S'il a déjà dirigé l'Orchestre du Centre national des arts (OCNA) depuis sa nomination, Alexander Shelley prendra officiellement la relève de Pinchas Zukerman le 16 septembre. Il fera alors résonner les Échos de l'enfance, avec Mahler, Elgar et une oeuvre commandée par le Britannique, et inspirée par une nouvelle de l'écrivaine canadienne (et Nobel de littérature en 2013) Alice Munro. Au cours des prochains mois, Alexander Shelley tissera notamment des liens entre la berceuse inédite d'Ana Sokolovic (à la mémoire du regretté premier chef de l'OCNA, Mario Bernardi) et la Petite Musique de nuit de Mozart (19 et 20 novembre), en plus de diriger les musiciens lors de la projection de Les Lumières de la ville de Chaplin, le 14 octobre, dans le cadre du festival Réactions en fusion.

M. Zukerman et sa conjointe, la violoncelliste solo Amanda Forsyth, reviendront dans la capitale, pour jouer parmi leurs anciens collègues, lors d'un programme entièrement baroque (5 et 6 novembre). Le pianiste chinois Lang Lang sera lui aussi de retour, le 19 septembre, pour l'annuel Gala de l'OCNA.

Symphoniques, d'une rive à l'autre

L'Orchestre symphonique d'Ottawa, toujours sous la direction de David Currie, donnera des airs de Carnaval romain à sa soirée inaugurale, grâce à Berlioz, Corigliano et Respighi (5 octobre), pour ensuite imprégner les spectateurs d'Images symphoniques, alors qu'Alain Trudel agira à titre de chef invité (16 novembre).

Le Centre des arts Shenkman présentera son Café Classico, le 8 novembre, à 13 h. Croissants, café et de la musique de chambre, interprétée par la flûtiste solo Joanna G'froerer et la harpiste Michelle Gott, de l'OCNA, attendent le public.

Trois concerts sont au menu pour l'Orchestre symphonique de Gatineau, d'ici à décembre. De la Symphonie fantastique de Berlioz (19 septembre) à la version racontée par le comédien Marcel Sabourin de Casse-Noisette (19 décembre), les musiciens et leur chef Yves Léveillé passeront par Bach et Brahms, en accueillant la claveciniste Johanne Couture, le 7 novembre.

Le plaisir d'être ensemble

Cette dernière, appuyée par l'équipe des Plaisirs du clavecin, poursuit notamment sa mission éducative en proposant une série de concerts interactifs visant à éveiller l'intérêt des jeunes (et moins jeunes) pour la musique classique. Fables animalières d'hier et d'aujourd'hui (26 et 27 septembre) et Bach (28 et 29 novembre) ouvrent la saison.

Ponticello amorce l'automne avec la présence du jeune quatuor Infusion Baroque (4 octobre) et termine 2015 avec les quatre... chanteurs de Quartom, qui viendront livrer leur vision de Noël (20 décembre). Prisme a fait une prise de La Truite de Schubert (17 octobre) et accueillera la mezzo-soprano Renée Lavoie dans un programme alliant Fauré, Vaughan Williams et Berlioz, entre autres, autour du thème Amour, complice de ma joie (21 novembre). Et Pro Organo mettra à l'honneur les organistes Claude Lemieux de Québec (26 septembre) et Vita Kalnciems de Lettonie (6 novembre).

Les Thirteen Strings soulignent leurs 40 ans, entre les feux d'artifices de Haendel (2 octobre) et son concert À la chandelle du 8 décembre (au cours duquel Haendel sera de nouveau de la fête, en plus de Bach, Finzi et Donkin).

Opéra Lyra

La compagnie mise sur un classique de Rossini revu et corrigé sous la férule Timothy Vernon, Le Barbier de Séville. Joshua Hopkins prêtera corps et voix à un Figaro devenu styliste, alors que Marion Newman incarnera Rosina, une jeune starlette des années 1940 tournant Carmen pour le producteur Bartolo (Peter McGillivray). Les représentations sont prévues les 26, 28 et 30 septembre, en plus du 3 octobre, au Centre national des arts.

Un programme double mettra ensuite en valeur deux nouveautés de jeunes compositeurs canadiens: Etiquette de Monica Pearce et John Terauds, ainsi que Regina d'Elisha Denburg et Maya Rabinovitch (du 16 au 18 octobre).

Chanter en choeur

Le Choeur Bach d'Ottawa offrira la Messe en si mineur de Bach, le 15 novembre: le contre-ténor Daniel Taylor, l'Orchestre baroque de Montréal et l'Ensemble Caprice accompagneront les membres du choeur professionnel.

Pour sa part, la Société chorale d'Ottawa marquera son 75e anniversaire en recevant la visite de son ancien directeur musical Matthew Larkin (2005-2012) le 23 octobre, dans une soirée impressionniste comprenant des oeuvres de Duruflé, Elgar et Lauridsen. M. Larkin sera aussi présent, cette fois à l'orgue, pour célébrer Noël, avec la mezzo-soprano Julie Nesrallah, la harpiste Caroline Leonardelli et les chanteurs, sous la direction d'Iwan Edwards (12 décembre).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer