Quand le couple enchante l'opéra

Qu'ils aient traversé l'histoire, la littérature, aient été réels ou fictifs,... (Courtoisie)

Agrandir

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Qu'ils aient traversé l'histoire, la littérature, aient été réels ou fictifs, ils allaient par deux. Dans le cadre d'une semaine Saint Valentin, la salle Jean-Despréz de la Maison du citoyen propose un concert lyrique qui passe en revue les oeuvres de couples célèbres de l'opéra.

Pas moins de 14 duos légendaires défileront jeudi soir, à 20h, interprétés par les jeunes chanteurs de l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal. Roméo et Juliette, Samson et Dalila, Carmen et Don José, Verlaine et Rimbaud... tous ces couples ont marqué le répertoire lyrique en passant par l'idylle.

Au générique des héros et héroïnes, Roméo et Juliette ouvriront la valse amoureuse, comme il se doit.

«Chaque air bénéficie d'une mise en contexte, de telle sorte que le spectacle s'adresse aussi bien aux amateurs avertis qu'aux néophytes», présente avec précaution la metteure en scène Marie Lou Dion.

Coach en jeu scénique à l'Opéra de Montréal depuis 2002, elle veille à ce que ce que les interprètes analysent «chaque phrase, chaque mot-clé, chaque arrière-pensée» de leurs personnages. Et fait en sorte que ces chanteurs d'opéra en voie de professionnalisation ne soient pas qu'un «tronc et un gosier», mais également des comédiens.

Formation haut de gamme

Fondé il y a trente ans, l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal s'est affirmé comme un vivier de talents émergents à suivre. Il dispense un stage de perfectionnement d'une durée variable d'un à trois ans pendant laquelle les artistes s'initient à la pratique concrète des métiers reliés à l'opéra. Le concours pancanadien très exigeant attire, chaque année, plus de 200 candidats; seule une douzaine seront retenus, heureux bénéficiaires d'ateliers spécialisés (chant, langues étrangères, gestion de carrière...) et de collaborations avec des orchestres professionnels - dont l'Opéra de Montréal.

«La crème de la relève lyrique», résume Mme Dion tout en précisant que chaque stagiaire bénéfice déjà d'une formation en musique à l'université ou au conservatoire avant de postuler au concours.

La tournée québécoise des Amoureux célèbres fait partie intégrante de la formation professionnelle, ajoutant 16 représentations «à une assiette bien remplie» par les ateliers divers.

«C'est un projet de concert que je caressais secrètement et qui a pris forme il y a cinq ans. Nous en sommes à la troisième version», se réjouit la metteure en scène.

Pour interpréter une sélection d'airs où l'amour est décliné sous les nuances les plus variées - radieux et porteur d'espoir, désespéré et porteur de mort, tendre, mélancolique, enjoué et joyeux - la distribution inclut un ténor, un baryton, une mezzo soprano et deux sopranos, tous accompagnés sur scène d'un pianiste.

Derrière ce projet se niche aussi un souhait: que ces chanteurs, futures étoiles lyriques de la scène canadienne, éveillent la curiosité... voire des vocations.

POUR Y ALLER

QUAND? Jeudi, 20h

OÙ? Salle Jean-Despréz

RENSEIGNEMENTS? 819-243-8000; ovation.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer