• Le Droit > 
  • Arts > 
  • Livres 
  • Les curieuses cartes de Vargic, de Martin Vargic *** 

Les curieuses cartes de Vargic, de Martin Vargic ***

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CRITIQUE / Bel et curieux objet, que cet atlas qui ne ressemble en rien à ceux qu'on connaît. Certes, Les curieuses cartes de Vargic répertorie de jolies mappemondes. Mais celles-ci, tout en faisant mine de recenser des continents et des archipels méconnus, cartographient en fait des «espaces» socio-culturels, et non géographiques.

Leur auteur, le jeune illustrateur slovaque Martin Vargic - dont l'amusante Carte d'Internet 1.0, publiée sur la Toile en 2014, était devenue virale - s'est amusé à pousser l'exercice plus loin. Il a donc inventé des mondes.

Imaginez des continents thématiques fourmillant de détails au point de prendre réalité, voire identité. De la même façon que la Terre du Milieu ou les provinces de Westeros finissent par «parler» aux amateurs de fantasy qui se sont penchés sur leur organisation logique, les cartes de Vargic nous semblent étrangement familières. Comme s'il avait lui aussi réussi à créer des espaces tangibles. On trouvera par exemple la carte (dépliable) de la musique. Où la mer des Octaves rejoint le golfe de la Mer tonale, qui borde les côtes du Folk Country, un pays fictif qu'on imagine en guerre avec ses lointains voisins des continent  Rock et Hip-Hop. Mais approchons-nous un peu pour observer les milliers de noms minuscules qui constituent cette toponymie en trompe-l'oeil :  ce sont, non pas des villes, mais des noms de musiciens et de chansons, qui, soigneusement éparpillés, étayent ce système «spacialisé» logiquement.  

Entre autres «dimensions», on pourra  explorer la magnifique (et dépliable) carte des Stéréotypes, et une cinquantaine d'autres, au look ancien ou moderne, parmi lesquelles celles des Spécialités culinaires, des Sports, des Genres littéraires, des Catastophes ou des Séparatismes, etc. Le tout est parsemé de tableaux informatifs, de façon à respecter l'esprit de tout bon atlas.  Un livre au final plus amusant pour les sociologues et les lexicologues que pour les géographes...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer