Sur les tablettes, à temps pour les fêtes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Le Droit vous propose quelques critiques de livres afin d'éclairer vos choix de cadeaux.

Les vies de Jack London, de Michel Viotte et Noël Mauberret ****

Profitant du centenaire de la mort de Jack London, le documentariste Michel Viotte s'est lancé corps et âme sur les traces de l'auteur de L'appel de la forêt et Croc-Blanc, écrivain emblématique du roman d'aventure... qui est pratiquement devenu, de son vivant, l'incarnation humaine de l'esprit d'aventure.

London a passé sa vie à défier la ligne d'horizon, puisant dans une vie tumultueuse la matière première de ses nombreux romans. Poussé par sa curiosité, il fut chercheur d'or dans le Grand Nord, journaliste de guerre en Corée, photographe, marin-explorateur en Polynésie et en Mélanésie, parfois rancher et même hobo vagabond, sillonnant le globe tel «Un météore superbe» (c'est le nom du premier chapitre de ce beau-livre, qui reprend une formule de London au sujet de ses aspirations).

Coureur, buveur, (dans le récit autobiographique John barleycorn, il fera état de ses « expériences au royaume de l'alcool») brûleur de vie par les deux bouts, il ne se «calmera» que vers 1913 (à 37 ans, le corps irrémédiablement abîmé par ses pérégrinations, avoue-t-il), pour se consacrer, dans les trois dernières années de sa vie, à la politique et la production de films. Car, quoique balbutiante, l'industrie cinématographique lui permet de tirer profit des droits d'adaptation de ses livres. 

Jack London (1876-1916) est né en même temps que l'Amérique moderne, industrialisée - lui, dans les quartiers miteux de San Francisco ; elle, sur les cendres de la Conquête de l'Ouest - se plaît à rappeler M. Viotte, qui multipliera les parallèles.

Son ouvrage, pour lequel il a bénéficié des lumières de Noël Mauberret, un spécialiste et traducteur de London (qui fut président de la Jack London Society, de 2012 à 2014), est richement étoffé de 400 documents iconographiques. Photos de Jack sous toutes ses coutures (enfant, à cheval, à la barre de vaisseaux, tirant au fusil, discutant avec des Indigènes des Îles Solomon, rigolant avec un authentique pirate, etc.),  sans oublier sa monumentale «Maison du loup» ni les reproductions d'affiches promotionnelles ou de journaux prépubliant ses écrits.

Le défilé photographique (et cartographique) fait rêver. Il n'est pas moins fascinant que le cortège d'exergues et citations ponctuant cette biographie qui se lit comme le journal de bord d'un périple hors du commun. Celui d'un homme  pas moins extraordinaire.

Yves Bergeras, Le Droit

L'odyssée des illusions, de Jean Lemire ***1/2

En 25 ans de navigation et d'observations scientifiques autour du monde à bord du Sedna IV, Jean Lemire en a fait rêver plus d'un qui, grâce à ses documentaires, photos et conférences, a pu s'approcher au plus près des baleines, phoques et ours polaires du Grand Nord, entre autres, mais aussi - et surtout - s'éveiller à l'urgence de sauver la planète. Le biologiste a lui aussi caressé le rêve de changer le monde par le biais de ses expéditions. Il y a longtemps cru, acceptant de payer le prix fort (financier comme personnel) pour mener à bien ses projets.

Par ce livre, Jean Lemire (nous) replonge donc dans ses périples, à la fois fascinants et dérangeants, de sa Mission Arctique (en 2002) à son émission  1000 jours pour la planète (2012 à 2015). C'est l'occasion de (re)voir quelques-unes de ses plus saisissantes photos (la partie de hockey sur un morceau de glace lors de l'hivernage de son équipe en Antarctique ; deux gamines et leur château de sable érigé dans une mare de sang de cachalot ou de requin marteau, sur l'île de Lembata, en Indonésie). 

C'est aussi la chance de (re)lire ses foisonnants compte rendus des hauts et des bas de toutes les missions auxquelles son nom a été associé depuis le début des années 2000, faisant autant état de la solitude et du souvent difficile retour sur la terre ferme, que de l'euphorie à nager en compagnie des baleines et de la valorisation ressentie à documenter et conscientiser les gens à la fragilité des écosystèmes, par exemple.

Au final, l'homme arrive toutefois à un bouleversant constat d'échec : malgré toutes ses tentatives pour mobiliser les décideurs et la population, pour témoigner de l'impact réel, concret, des changements climatiques, il avoue que « jamais » il ne reprendrait ainsi la mer. Il y a quelque chose de profondément troublant à lire cette conclusion de celui qui regrette de «n'être qu'un pourvoyeur de rêves et d'illusions» devant «un océan d'indifférence et d'insouciance». « Si la perte de racines fragilise l'être devant la tempête, la capitulation de ses propres rêves souffle la lueur qui enflammait pourtant toutes les passions », écrit-il.

Il ne reste plus qu'à espérer que ce cri du coeur, que Jean Lemire pousse ici dans un élan de sincérité aussi viscéral que légitime, soit entendu par la nouvelle génération. Car c'est ce qu'il souhaite, malgré tout, en publiant ce livre: que « l'espoir renaisse enfin dans le coeur et les âmes de ceux et celles qui y croient encore ». Et ce, au nom de la justice climatique que l'homme de sciences et de coeur a tant voulu faire rimer avec justice sociale pour la suite du monde.

Valérie Lessard, Le Droit

Une histoire du cirque, de Pascal Jacob ****

Roulement de tambours...en piste pour une Histoire du cirque, depuis l'Antiquité des combats de gladiateurs  jusqu'aux facéties contemporaines des Sept doigts de la main ! Il suffit de quelques pages tournées pour apercevoir la lumière tomber, toucher le velours rouge du rideau, sentir l'odeur de la sciure. Les illustrations en pleine page y sont pour beaucoup, qui aident l'immersion sous le chapiteau. 

Sous nos yeux, il ne s'agit pas seulement de l'évolution du spectacle circassien qui défile en archives, mais de tout un microcosme en phase avec son époque : des foires, où se mêlent commerce et spectacle, à la naissance du mélange des disciplines (acrobaties, danses, voltige équestre) à partir du XVIIIe siècle, en passant par les célèbres dynasties qui ont façonné cet art : les Franconi, Fratellini, Bouglione et autres Grüss...

Par sa démarche sérieuse non dénuée de légèreté, l'historien et professeur Pascal Jacob nous communique sa passion pour cet univers créatif.

Au fil des pages, on se laisse captiver par les couleurs chatoyantes des nombreuses illustrations - estampes, cartes postales, photographies anciennes; on peut simplement admirer les reproductions d'affiches les unes après les autres et se laisser submerger par leurs promesses. Et retomber gaiement en enfance, sans complexe.

Maud Cucchi, Le Droit

Herbes, de Régis Marcon et Philippe Barret ***1/2

 

Comment s'entourer de verdure alors que l'hiver ne fait que commencer ? En savourant les camaïeux végétaux du bel ouvrage Herbes, répertoriant quelque 70 herbes potagères et sauvages à déguster, accompagnées de 130 recettes très photogéniques pour les cuisiner.

L'auteur Régis Marcon, chef français triplement étoilé, nous ouvre les portes de son atelier de cuisine par le biais d'un ingrédient essentiel aux grands mets mais peu abordé : les fines herbes.

Volonté de transmettre sa passion pour la récolte des plantes sauvages, de partager le produit de sa cueillette ou tout simplement de raviver la gourmandise que lui inspire une plante aromatique, l'auteur nous propose une généreuse promenade (plus de 400 pages) au milieu des herbes de sa cuisine. Folles, fines, fraîches ou séchées, elles ajoutent goût et couleurs tout en facilitant, bien souvent, le transit intestinal.

On se dégourdit les yeux en feuilletant, en première partie, un herbier joliment agencé et portraituré selon l'histoire et la comestibilité du spécimen avant de passer aux travaux pratiques des recettes, au second chapitre. 

Les vertus de l'estragon, la technique de la cryoconcentration ou encore la confection de vinaigres aromatiques n'auront plus de secret pour vous...

Maud Cucchi, Le Droit

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer