L'Autre Reflet, de Patrick Sénécal ***

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CRITIQUE/ Tout en rêvant de devenir écrivain, Michaël enseigne le français dans une prison pour femmes, où il croise Wanda. Cette dernière n'a certes pas son talent pour écrire, mais ce qu'elle a vécu s'avère malgré tout fort inspirant. Au point où Michaël puise dans les rédactions de la détenue pour peaufiner les scènes les plus violentes de son premier roman... qui propulse le nouvel auteur au sommet. D'où il ne fait que retomber par la suite, incapable de retrouver la puissance d'évocation noire et trouble pour faire de ses titres subséquents des succès. Jusqu'au jour où Wanda, qui s'est rapprochée au plus près d'une vraie émotion en racontant les meurtres qu'elle a commis à Michaël, sort de prison...

L'Autre Reflet est l'occasion pour Patrick Senécal d'entraîner le lecteur dans les coulisses du monde littéraire, de l'édition aux affres de la création, des salons du livre (dont celui de l'Outaouais) aux émissions de radio et de télé. Ce faisant, il rend compte d'un milieu où popularité et Art (le «vrai», avec un grand A) ne font pas toujours bon ménage et où la jalousie peut faire des ravages, entre autres. Cela lui permet aussi de s'amuser à saluer quelques complices d'écriture au passage, à cheval entre égrainer plusieurs noms du milieu et bien camper son décor. 

En quête de sens(ations) pour éprouver le sentiment d'être en vie, Wanda aurait d'ailleurs pu joindre les rangs du «Humanus Circus» de Faims (Senécal y fait allusion, mentionnant les meurtres survenus à Kadpidi, là où l'action de son roman précédent se déroulait). De plus, dans sa manière de contraindre Michaël à témoigner de tout ce qu'elle est prête à faire pour lui permettre d'écrire un autre roman à succès, elle n'est pas sans rappeler par l'esprit la Annie Wilkes de Stephen King sévissant dans Misery

Au final - et à l'instar de plusieurs «héros» de Patrick Senécal - Michaël touchera quant à lui à ses zones d'ombres les plus sombres dans une lente descente aux enfers qui lui fera inévitablement perdre plusieurs illusions. Surtout sur lui-même.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer