L'Est ontarien convié au Salon

Les co-directeurs du Salon du livre, Marc Scott... (Martin Brunette, LeDroit)

Agrandir

Les co-directeurs du Salon du livre, Marc Scott et Rachel Boucher accompagnent le président d'honneur, Éric Charlebois.

Martin Brunette, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Jusqu'à samedi, la population est invitée à déposer cellulaire et tablette électronique quelques instants pour revisiter le bon vieux papier au Salon du livre de L'Est ontarien (SLEO). L'édition 2016 de ce rendez-vous littéraire a été inaugurée jeudi soir dans un tout nouveau site, celui de l'école secondaire catholique régionale de Hawkesbury.

Plus d'une quarantaine d'auteurs se réuniront l'espace de quelques heures afin de rencontrer les lecteurs et parler de leurs livres. Une trentaine de kiosques proposeront diverses oeuvres littéraires d'auteurs francophones. À cela s'ajoutent des séances de dédicaces de même que des entrevues et divers ateliers.

Les écoles

Près d'un millier d'élèves des écoles du Conseil scolaire de district catholique de l'Est ontarien (CSDCEO) auront également l'occasion de visiter le Salon durant la journée de vendredi et au total, les organisateurs espèrent attirer plus de 5000 visiteurs cette année.

« Qu'on le veuille ou non (le Salon du livre) est une façon de faire avancer la cause francophone. [...] En 2016, le livre reste encore un des moyens les plus appropriés d'aller rejoindre les gens. Il n'y a rien de mieux pour l'esprit que de se blottir dans une chaise avec un livre », a souligné Marial Levac, président du CSDCEO.

Présidence d'honneur

Cette année, la présidence d'honneur a été confiée au poète franco-ontarien, Éric Charlebois, de Hawkesbury. Il revient ainsi dans son patelin et même dans son ancienne école secondaire pour partager sa passion de l'écriture.

«Un salon du livre, c'est avant tout un festival du lecteur. En 2016, on croyait que l'ère électronique sonnerait le glas du livre, je vous annonce qu'on lit plus que jamais et qu'il y a une prolifération non seulement de livres, mais de lecteurs également », a souligné Éric Charlebois.

L'auteur convie d'ailleurs la communauté à une soirée de poésie, qui se tiendra à la Maison de l'île, à 19 h 30.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer