Le Salon du livre de l'Est ontarien se dévoile

Le président d'honneur du salon, le poète Éric... (Martin Brunette, LeDroit)

Agrandir

Le président d'honneur du salon, le poète Éric Charlebois

Martin Brunette, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'édition 2016 du Salon du livre de l'Est ontarien accueillera plus d'une quarantaine d'auteurs francophones.

Les codirecteurs du salon, Rachel Boucher et l'auteur Marc Scott, ont dévoilé mardi la programmation de ce quatrième salon qui se tiendra à l'école secondaire catholique régionale de Hawkesbury du 27 au 29 octobre prochains.

« On veut rejoindre tous les publics : enfants, adolescents, adultes... Il y a des gens qui aiment le conte ; d'autres adorent la poésie ou la bande dessinée. On a essayé de regrouper tout ça en même temps », a souligné le codirecteur Marc Scott.

Pour la première fois cette année, le salon n'aura pas lieu que le week-end. Il se tiendra du jeudi au samedi, question de donner la chance aux élèves de la région de visiter les kiosques et de rencontrer les auteurs. 

C'est le poète franco-ontarien Éric Charlebois qui agira cette année à titre de président d'honneur. Puisque l'événement se transporte dans sa cour, c'est sans trop hésiter qu'il accepté l'invitation. « L'Est ontarien, c'est mon bassin, mon berceau. En tant qu'auteur, on se promène dans les salons et festivals un peu partout ; mais être chez soi, c'est tout un honneur. »

L'auteur de Hawkesbury a publié neuf recueils de poésie, dont plusieurs ont été couronnées de prix littéraires. Depuis 2014, il est aussi président du conseil d'administration de l'Association des auteures et auteurs de l'Ontario français.

Vendredi soir, Éric Charlebois proposera pour sa part une soirée de poésie accompagné de quelques collègues.

Le bédéiste Luc Sanschagrin visitera également le salon vendredi. Il offrira d'ailleurs gratuitement des dessins aux enfants.

Les gens pourront également en apprendre plus sur l'écriture manuscrite dans le cadre d'un atelier en compagnie de la graphologue Johanne Daigle. La graphologie est une discipline qui, en étudiant la forme des lettres et des mots manuscrits, cherche à déterminer l'identité et la personnalité de l'auteur.

Samedi, les gens pourront assister au spectacle de conte Femmes de parole, en compagnie de quatre conteuses.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer