• Le Droit > 
  • Arts > 
  • Livres 
  • > Quatre auteurs de la région en lice pour les Prix du gouverneur général 

Quatre auteurs de la région en lice pour les Prix du gouverneur général

  • <em>The Branch</em>, par Mireille Messier, illustré par Pierre Pratt ()

    Plein écran

    The Branch, par Mireille Messier, illustré par Pierre Pratt

  • 1 / 4
  • <i>Le Grand Retour : le réveil autochtone</i> de John Ralston Saul ()

    Plein écran

    Le Grand Retour : le réveil autochtone de John Ralston Saul

  • 2 / 4
  • <i>Elle nage </i>de Marianne Apostolides ()

    Plein écran

    Elle nage de Marianne Apostolides

  • 3 / 4
  • <i>Deux garçons et un secret</i>, d'André Poulin, illustré par Marie Lafrance ()

    Plein écran

    Deux garçons et un secret, d'André Poulin, illustré par Marie Lafrance

  • 4 / 4

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les auteurs de la région Andrée Poulin, Daniel Poliquin et Madeleine Stratford figurent tous trois parmi les finalistes aux Prix littéraires du gouverneur général 2016. Mme Poulin est en lice dans la catégorie Jeunesse - livres illustrés pour l'album Deux garçons et un secret, dont Marie Lafrance signe les illustrations et la Gatinoise, le texte. M. Poliquin et Mme Stratford ont été retenus pour leur traduction respective de l'anglais au français de l'essai Le Grand Retour : le réveil autochtone de John Ralston Saul et le roman Elle nage de Marianne Apostolides.

L'Ottavienne d'origine et Torontoise d'adoption Mireille Messier est elle aussi finaliste pour son album jeunesse The Branch, illustré par Pierre Pratt, du côté anglophone.

Dans la catégorie Romans et nouvelles, Anaïs Barbeau-Lavalette, Hugues Corriveau, Martine Delvaux, Dominique Fortier et Daniel Grenier sont nommés, respectivement pour La femme qui fuit, Les enfants de Liverpool, Blanc dehors, Au péril de la mer et L'année la plus longue.

Du côté du théâtre, Wajdi Mouawad, avec Inflammation du verbe vivre, se mesurera à Michel Marc Bouchard (La divine illusion), Hervé Bouchard (Le faux pas de l'actrice dans sa traîne), Sébastien David (Les haut-parleurs) et Olivier Kemeid (Five Kings : l'histoire de notre chute).

Personne et le Soleil de Louise Bouchard, Le poème est une maison de bord de mer de Normand de Bellefeuille, Au monde. Inventaire d'Antoine Dumas, La dureté des matières et de l'eau de Pierre Nepveu et Je suis la fille du baobab brûlé de Rodney Saint-Éloi sont tous dans la course dans la catégorie Poésie, tandis que La main gauche de Jean-Pierre Léaud d'André Habib, Être et ne pas être de Michel Morin, Exercices d'amitié d'Yvon Rivard, Amerindia : essais d'ethnohistoire autochtone de Roland Viau et La vie flottante de Louise Warren sont finalistes du côté des essais.

La catégorie Littérature jeunesse - texte souligne le travail de Camille Bouchard (Nouvelle-Orléans), Mario Brassard (Quand hurle la nuit), Amélie Dumoulin (Fé M Fé), François Gilbert (Hare Krishna) et Patrick Isabelle (Camille). Jules Asselin et Ninon Pelletier (Le mystère des billes d'or), Simon Boulerice et Delphie Côté-Lacroix (Florence et Léon), Stéphanie Lapointe et Rogé (Grand-père et la Lune) et Yayo (Pikiq) font la lutte à Andrée Poulin et Marie Lafrance dans la catégorie Littérature jeunesse - livres illustrés.

Outre Daniel Poliquin et Madeleine Stratford, ont été retenus le tandem Lori Saint-Martin et Paul Gagné pour leur traduction de Joshua de Mordecai Richler ; Christophe Bernard pour celle des Hautes montagnes du Portugal de Yann Martel ; et Catherine Ego pour celle de La destruction des Indiens des Plaines : maladies, famines organisées, disparition du mode de vie autochtone de James Daschuk.

Les gagnants des Prix littéraires du gouverneur général seront dévoilés le 25 octobre prochain. Ils recevront par la suite leur prix - incluant une bourse de 25 000 $ - le 30 novembre, à Ottawa.

Avec la Presse canadienne

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer