Lus pour vous

L'équipe du Droit a lu deux BD pour vous. (Archives, Le Soleil)

Agrandir

Archives, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

L'équipe du Droit a lu deux BD pour vous.

L'effet carton

Doug TenNapel

288 pages; Scholastic

***

Scholastic publie plus d'enfantillages que de livres pour les «grands enfants» à l'aise en lecture. L'effet carton, volumineuse BD, s'adresse à cette deuxième catégorie de lecteurs, qui savoureront ce récit plein d'imagination signé Doug TenNapel. 

Trop pauvre pour offrir à son fils Cam' un cadeau d'anniversaire digne de ce nom, Mike se résoud à dépenser son dernier dollar pour acheter une boîte en carton... prétendument magique. Une boîte «vide mais pleine d'idée», le prévient l'énigmatique marchand aux allures de vieux fou genre vendeur de Gremlins.

Charpentier au chômage, mais bon bricoleur, Mike entreprend de fabriquer en compagnie de Cam' un grand bonhomme en carton, doté de gants de boxe. Au matin, le pire cadeau à vie devient soudainement le plus extraordinaire au monde: le boxeur a pris vie. 

Mais un voisin jaloux, Marcus, vole les retailles de carton. Le turbulent Marcus va rapidement fabriquer sa propre usine à personnages en carton, tous plus monstrueux et dangereux les uns que les autres, et semer le chaos dans la petite ville. Cam et son père devront unir leurs forces et leur imagination pour venir à bout des hordes envoyées par le garnement... Ils seront aidés par Bill le «boxeur», qui, quand il ne se sert pas de ses poings, se questionne sur ce qui constitue son âme et son humanité. 

Le graphisme - très cartoon - de TenNapel (Tommysaure; Earthworm Jim), ici servi par des planches aux tons bruns et ocres - très «carton» - est séduisant, et son découpage maîtrisé. On est ravi par cette ode à l'imagination et son pouvoir. Charmé par la sensibilité de l'auteur dans sa façon d'aborder tant la relation ado-adulte que la crise économique dessinée en trame de fond. 

On est moins emballé par la multiplicité des batailles. Certes, les scènes d'action dynamisent le récit et augmentent la tension en permettant au jeune lecteur de saisir toute la mesure du danger. On peut admettre que la peur ankylose l'astuce dont ils pourraient faire preuve pour se sortir d'affaire. Mais n'est-ce pas là un manque d'imagination que de régler tous les problèmes avec ses poings, fussent-ils en carton?

Yves Bergeras

Le chat fait des petits

Philippe Geluck

Casterman (3 volumes)

****

Ce coffret intitulé Le chat fait des petits réunit en fait trois volumes en poupées gigognes: le plus imposant Les desseins de chat, ainsi que les fascicules Prêchi-prêchat et Le scrabble du dimanche. On retrouve avec plaisir l'humour imaginatif de Philippe Geluck fragmenté en trois mini-BD, à l'instar de sa façon de représenter son célèbre matou, souvent mis en scène en trois cases. Ses tierces sonnent juste, même si ces formats réduits permettent surtout de mettre en évidence un seul dessin par page. Le doigt en l'air, le Chat se pique de traits d'esprit en deux temps du type «Quand tu roules trop vitre, tu es plus dangereux... mais moins longtemps», ou «Un bon diététicien doit avoir au moins 5 patients par jour... par exemple une grande asperge, un avocat, une patate et un ou deux cornichons.» 

Son registre convoque l'humour de tout poil: blagues de comptoir, scatologiques, comique de situation, mais aussi jeux de mots et détournement d'images ou encore moquerie de bon aloi. Ce coffret constitue le tome 20 des aventures du Chat et séduit surtout par l'approche novatrice que développe Le scrabble du dimanche. Pour la première fois, l'illustrateur belge se met en scène aux côtés de sa femme, une joueuse de scrabble invétérée qui lui demande chaque fin de semaine de s'y coller. La déclinaison de situations pour obliger son mari à jouer est irrésistible. Un indispensable pour quiconque se prétend bédéphile et scrabblovore...

Maud Cucchi

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer