La Guerre des étoiles en jaquettes

Plusieurs livres traitant de La Guerre des étoiles, sous un aspect ou un... (Archives, La Presse)

Agrandir

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Plusieurs livres traitant de La Guerre des étoiles, sous un aspect ou un autre, sont publiés en lien avec l'arrivée en salles du septième épisode cinématographique de la saga inter-galactique. En voici quelques-uns qui se démarquent.

Star Wars - Le Bestiaire

Terryl Whitlatch et Bob Carrau

Huginn & Muninn, 180 pages

****

On justifiera d'emblée notre cote en précisant qu'on était acquis d'avance, ayant toujours eu un faible pour ces bestiaires fantastiques qui, de Jean-Claude Mézières à Brian Froud en passant par les univers de Michel Weyland, puis Léo, Tolkien et François Bourgeon, ont nourri notre imaginaire d'enfant.

Tout comme les écosystèmes fabuleusement détaillés dépeints par ces auteurs, Star Wars - le bestiaire est, dans les deux sens du terme, extraordinaire. 

D'abord, parce que les illustrations sont seigneuriales. Ensuite, parce que Terryl Whitlatch et Bob Carrau ne se contentent pas de recenser la faune intergalactique de George Lucas: ils la resituent précisément dans son écosystème, et qu'ils n'oublient pas de décortiquer les «comportements étranges et merveilleux» des bestioles. Ainsi, le duo atteint sans contredit son objectif de rendre «encore plus manifeste la réalité» des microcosmes starwarsiens.

Comme la plupart des bons (et réels) guides fauniques, ce livre est décomposé par biotope. Le premier chapitre est consacré à Tatooine; les suivants s'intéressent à une poignée de planètes «connues», telle Endor, berceau des Ewoks, mais aussi du blurrg et de la carpette; Yavin IV, place forte des forces rebelles, où essaiment aussi les scarabées-pyranhas; ou encore Naboo, terre natale de Padmé et de Jar Jar Binks, planète assez zoologiquement diversifiée pour mériter à elle seule trois chapitres. On rappellera ici que Mme Whitlatch fut la designer responsable des créatures de La menace fantôme, cet épisode I où Padmé et Jar Jar apparaissent pour la première fois. M. Carrau est quant à lui l'un des scénaristes de la série télévisée Star Wars - Ewoks

Un «ouvrage de référence» à la fois très encyclopédique (glossaire inclus) et complètement surréaliste. On y prend le temps d'évoquer le «lien mystique et symbiotique» qui unit les pillards tusken et leurs montures, les banthas. On y explique les habitudes alimentaires des «rats» mutants de Coruscant. On observe de l'intérieur l'anatomie d'un ver de l'espace. On se penche sur la domestication aléatoire du rancor (ce terrible reptomammifère illustre aussi la couverture de l'ouvrage). Et on joue même au paléonthologue, en s'intéressant aux espèces disparues d'Alderaan. 

Tout cela sans jamais faire la moindre référence aux films ou aux personnages des deux trilogies: on a ici un vrai guide, où seule importe la vraisemblance des mondes inventés. Avec une vraie approche naturaliste, même s'il s'agit d'animaux chimériques.

Naissance d'une galaxie

Lorne Peterson

Akileos, 214 pages

***

Son sous-titre - Dans les coulisses de l'atelier de maquettes de 'Star Wars' - dit tout ce qu'il y a à dire de ce beau bouquin signé Lorne Peterson. Le nom - de ce Canadien n'interpelle pas immédiatement le commun des mortels, mais le maquettiste, un des tout premiers embauchés par Industrial Light & Magic, dès 1975, a tout de même été l'un des principaux artisans des effets spéciaux des six films de Star Wars (puis de beaucoup d'autres blockbusters très spectaculaires; il a même reçu un Oscar pour Indiana Jones et le Temple maudit). 

Le livre, évidemment truffé de photos, semblera d'autant plus indispensables aux amateurs (pointus) de l'univers de George Lucas qu'il est préfacé par le réalisateur en personne. Son petit mot d'une demi-page a été rédigé en 2006, date de la publication originale aux États-Unis, mais il s'agit bien d'une première édition pour le marché francophone (éditions Akileos). 

Prenant un ton très amical, presque complice, et en évitant généralement tout jargon technique, le maquettiste vétéran entraîne le lecteur à travers une visite guidée des différents ateliers où furent créés les vaisseaux, les véhicules, les créatures et les décors (ces quatre axes de travail constituent les quatre chapitres du bouquin) de la lointaine galaxie. Peterson en profite pour démythifier quelques bibittes (le ver géant des sable est moins épeurant lorsqu'on voit la main humaine qui le manipule) et révéler quelques secrets de tournage qui feront frissonner de délice les fans purs et durs, mais séduiront aussi les amateurs de cinéma en général. 

Les maquettes plus iconiques (l'Étoile noire, les quadripodes impériaux etc.) ont droit à une analyse plus creusée. Parfois, les pages se déplient même, révélant des photos très grands format, dont l'impact visuel est saisissant. C'est aussi l'histoire de l'art de la modélisation qui se dessine un peu par la bande, à mesure qu'on observe l'évolution des matériaux et techniques, et le raffinement des marionnettes ou des maquettes, que la révolution des technologies numériques n'a jamais réussi à remplacer totalement.

Le retour du Jedi: le making of

J.W. Rinzler

Akileos, 464 pages

***

Après avoir publié de façon idoine les briques sur le «making of » des épisodes 4 et 5 de la série Star Wars, J.W. Rinzler - qui à la ville est directeur exécutif au sein de Lucasfilms - s'est attaqué aux coulisses du film qui a clos la première trilogie. Un travail de fourmi, en terme de collecte d'information. Pour un historique au résultat mitigé. 

En ces pages se côtoient le divertissant et le spectaculaire... traités avec la même minutie qu'un flot d'éléments nettement moins pertinents pour le grand public. L'auteur a eu accès sans réserves aux archives de la firme, ce qui transparaît dans la précision chirurgicale de tout ce qu'il relate. Mais même si son livre répond, dans son articulation en chapitres, à une certaine logique à la fois chronologique et thématique, du moins d'un point de vue de producteur, on a parfois l'impression qu'il s'empêtre dans des détails qui ne fascineront que les érudits du cinéma ou les supergeeks pointilleux.  

Visuellement, il est tout aussi documenté, et assez agréable à feuilleter. On découvre avec joie les premières esquisses de Ewoks (que ne ressemblent que de très loin aux oursons qu'on connaît) nés sous les pinceaux de par différents artistes; on se laisse dériver dans les illustrations grand format des diverses «peintures de production» à partir desquelles les décors seraient réalisés; on admire le détail des images tirées du story-board. Les cinéphiles apprécieront les anecdotes de tournage ou la retranscription d'une conversation entre Lucas et sa garde rapprochée, lors d'une «conférence de scénario» - une longue réunion permettant à tous de se mettre au diapason tout en balançant de nouvelles idées conceptuelles.

Mais l'ouvrage fouille, avec ce même souci maniaque du détail, et quitte à tenir parfois des comptes d'apothicaire, tous les recoins de la business. Notes manuscrites de lucas; ébauches de synopsis à différentes étapes; concepts publicitaires; implications administratives des déménagements des studios; démissions; négos difficiles avec les diffuseurs télé ; contentieux entre Lucas et la 20th Century Fox; interrogation autour de la participation d'Harrison Ford, qui n'était pas contractuellement tenu de rempiler dans son rôle de chasseur de prime (d'où la cryogénisation «habile» du personnage, lit-on): les digressions sont légion. Pas dénuées d'intérêt, mais on aurait facilement pu alléger la lecture en les traitant en marge du récit ou en fin du bouquin.

Partager

À lire aussi

  • «C'est magique, c'est <em>Star Wars</em>!»

    Arts

    «C'est magique, c'est Star Wars

    Sans surprise, une petite pancarte attendait les cinéphiles à l'entrée du cinéma Galaxy de Sherbrooke hier soir : « Les représentations du Réveil de... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer