Super-pouvoirs animaliers

Le DroitYves Bergeras 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des animaux dotés de super-pouvoirs: tel est l'angle abordé par Raphaël Martin dans ce joli livre-jeunesse qui, malgré son titre farfelu, fait dans le documentaire animalier, en consacrant une double page à une trentaine de bêtes rivalisant de ruse et d'adresse.

Les auteurs ont privilégié l'aspect ludique. L'orque y est décrite en superprédatrice des océans. Le super-pouvoir de l'ours kodiak? Son odorat. Son talon d'Achille? Sa myopie... et les chasseurs qui rêvent d'avoir sa peau pour trophée. Dans la foulée du héros The Flash, le guépard réussit l'exploit de filer à 112 km/h, se montrant même capable de faire des croches-pattes à ses proies en pleine course. Ce qui ne l'empêche pas de s'empaler parfois sur les défenses du phacochère, apprend-on.

De l'hippopotame, champion d'apnée, à la pieuvre dotée de tentacules à «minicerveaux», ce bestiaire se penche sur les animaux les plus musclés, rapides ou malins, sans oublier les «méchants» - ou plutôt les dangereux, les toxiques et les effrayants, tels la mygale goliath ou la cuboméduse, dotée de microseringues létales.

Au détour d'une foule de capsules d'à peine quelques paragraphes, le jeune lecteur découvrira une mine d'informations sur les animaux, pas seulement leurs atouts mais aussi leurs super-tares et autres «tics énervants», leurs «ennemis», ou leur repas favori.

Les rubriques s'accompagnent de renseignements sur la taille ou la durée de vie moyennes de chaque «personnage».

Chaque animal profite d'une illustration pleine page, signée Guillaume Plantevin, très influencé par l'école du graphisme et des affichistes, où l'on voit la bestiole en action, grimée d'un masque noir de super-héros. 

L'ouvrage se complaît dans une emphase un peu facile, mais s'avère idéal pour intéresser les enfants aux merveilles de la nature, et à une faune finalement assez spectaculaire.

---

Animaux super-héros, de Raphaël Martin et Guillaume Plantevin

Éditions De La Martinière, 56 pages

***

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer