Günter Grass s'éteint à 87 ans

Günter Grass... (Photo: archives AFP)

Agrandir

Günter Grass

Photo: archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Berlin

Le célèbre écrivain allemand Günter Grass, prix Nobel de littérature en 1999, auteur du Tambour, est mort hier à l'âge de 87 ans.

Sa maison d'édition allemande, Steidl, a confirmé que l'écrivain était mort dans un hôpital de Lübeck, dans le nord de l'Allemagne. Sa secrétaire particulière, Hilke Ohsoling, a indiqué à l'agence de presse allemande dpa que l'écrivain était mort des suites d'une grave infection, entouré des siens.

En lui remettant le Nobel en 1999, l'Académie suédoise avait attribué à l'écrivain le mérite d'avoir contribué à la renaissance de la littérature allemande après des décennies de dévastation morale et linguistique, notamment dans son oeuvre Le Tambour.

Les Allemands ont d'ailleurs vu en lui un porteur de leur culture lors des années d'après-guerre, d'autres ont estimé qu'il constituait la «conscience morale» de l'Allemagne post-nazie. Il a cependant créé la controverse, en 2006, lorsqu'il a avoué pour la première fois avoir appartenu, alors qu'il était adolescent, à la fin de la guerre, à une unité des Waffen SS, le bras armé de l'organisation paramilitaire d'Adolf Hitler.

Et puis, en 2012, Günter Grass a été déclaré persona non grata en Israël après avoir publié un poème en prose dans lequel il qualifiait l'État hébreu de «menace à la fragile paix mondiale» à cause de sa position dans le dossier iranien. Quelques jours plus tard, il tentait de sauver les meubles en précisant que sa diatribe visait essentiellement le gouvernement de Benyamin Nétanyahou, pas l'État d'Israël dans son ensemble.

Né le 16 octobre 1927 à Dantzig - aujourd'hui Gdansk, en territoire polonais -, ce sculpteur de formation a acquis la notoriété en 1959 avec la parution de son premier roman, Le Tambour. Il a poursuivi avec Le Chat et la Souris (1962) et Les Années de chien (1965) sa Trilogie de Dantzig, sur la naissance du nazisme, les horreurs de la guerre et la culpabilité allemande qui a suivi. Mélange de réalisme naturaliste et de fantastique, son oeuvre débutante met en scène un jeune garçon qui, assistant à la naissance du nazisme, refuse de continuer à grandir.

Dans cette trilogie, Grass puise en partie dans ses propres années de captivité aux mains des Américains jusqu'en 1946. Le livre a obtenu un succès instantané, à la grande surprise de son auteur.

Günter Grass a toujours mis ses contemporains en garde contre les dangers du racisme, et contre la résurgence du fascisme dans son pays. Homme de centre-gauche, il a aussi irrité bien des compatriotes lorsqu'il s'est opposé à la réunification de l'Allemagne, après la chute du Mur de Berlin en 1989.

Les détails de ses funérailles n'étaient pas encore connus hier soir. Il laisse dans le deuil quatre enfants issus de son premier mariage, avec Anna Schwarz, deux beaux-enfants d'un deuxième mariage avec Ute Grunert, et deux enfants d'autres unions.

 

16 octobre 1927 : Naissance de Günter Grass

1959: Parution du premier livre de l'auteur, Le Tambour

1962: Parution du livre Le Chat et la Souris

1965: Parution du livre Les Années de chien

2012: Il est déclaré persona non grata en Israël

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer