Ari Cui Cui dans la gastronomie des mots

Le DroitYves Bergeras 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Lorsqu'Ari Cui Cui décide d'emménager dans le village de Tristégris, le maire prévient la cuisinière: la seule maison disponible est occupée par des souris. Réponse d'Ari: «Une maison pleine de vie? Youpi!»... Car Ari, est aussi positive que colorée.

Il ne lui faudra que deux pages à la colonie de rongeurs, et le souriceau Mamirolle en particulier, pour tomber sous le charme de ce petit bout de femme qui déborde d'énergie et passe son temps à chanter. Réveillé au petit matin par une délicieuse odeur de fromage grillée venue des fourneaux, Mamirolle se liera bien vite d'amitié avec la cuisinière au tablier pratico-magique. Laquelle partagera aussitôt avec le petit grignoteur la joie qu'elle a d'éplucher, de fouetter et de pétrir... afin de préparer un festin pour tous les habitants du village.  

Malheureusement, les invités n'arriveront jamais. C'est que, comme le nom Tristégris l'indique, personne ici ne sait comment faire la fête. Et Ari Cui Cui, d'en perdre son éternel sourire. Mamirolle arrivera-t-il à aider sa nouvelle amie en convainquant les voisins de rappliquer? On vous laisse deviner...

Fannie Léon reprend, dans ce premier tome, le personnage scénique concocté par la soprano aylmeroise Ariane Gauthier afin de donner aux tout petits envie de cuisiner. Sucré comme une recette de tarte aux fruits ou un soufflé de câlins, le récit, sans surprise, fait dans la mignardise. Le texte est soigné, et le niveau de vocabulaire adéquat.

Servies en accompagnement, les illustrations signées Mika sont elle aussi mignonnes «à croquer».

Toutefois, couleur ne signifie pas nécessairement relief: aussi trouvera-t-on qu'il manque à ce récit une certaine profondeur - que ne justifie pas l'âge du public ciblé. Bref, la recette se digère un peu vite. 

À Ottawa jeudi

Ariane Gauthier sera quant à elle en chair et en os - dans son costume d'Ari Cui Cui - au Salon du livre jeunesse francophone d'Ottawa, jeudi, aux côtés de Geronimo Stilton et de Winnie la sorcière. Le salon se déroule au Collège catholique Franco-Ouest, les 12 et 13 mars, mais n'est ouvert au public que de 16h à 20h, le 12.

---

L'Arrivée d'Ari Cui Cui, Fannie Léon et Mika

Dominique et compagnie, 24 pages

***

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer