Le SLO présente ses invités

«J'ai toujours lu, j'ai également toujours écrit», lance... (Photo David Boily, Archives La Presse)

Agrandir

«J'ai toujours lu, j'ai également toujours écrit», lance Guy Corneau.

Photo David Boily, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Le président d'honneur du 36e Salon du livre de l'Outaouais (SLO) sera le psychanalyste, conférencier et auteur Guy Corneau. Ce dernier viendra notamment souligner les 25 ans de son premier titre, le livre-phare Père manquant, fils manqué, au Palais des congrès de Gatineau, du 26 février au 1er mars prochain.

«Sur le plan personnel, je trouve signifiant qu'un président de salon du livre puisse écrire des ouvrages sur le développement personnel. C'est le signe qu'on est peut-être rendu là, non plus seulement à s'émerveiller de l'imaginaire, mais aussi de soi-même», a fait valoir M. Corneau.

Le sexagénaire, qui s'est ouvert à l'aventure par le biais de Jules Verne et Bob Morane, a ensuite lui-même mis sa plume au service de ses recherches et questionnements en lien avec la croissance personnelle. La sienne aussi bien que celle des autres.

«Enfant, j'étais complexe, peut-être même compliqué pour mon entourage, a-t-il expliqué. Si j'ai toujours lu, j'ai également toujours écrit. Pour moi, écrire demeure, encore aujourd'hui, un moment d'intimité avec moi-même qui me permet de me comprendre mieux et, une fois mes textes publiés, me donne l'impression d'être utile aux autres aussi, par la bande.»

En 25 ans de carrière, et en parallèle à ses conférences sur la scène internationale ainsi qu'à Père manquant, fils manqué, Guy Corneau a publié cinq autres livres, incluant Victime des autres, bourreau de soi-même et Revivre!, qui signait, en 2010, sa victoire sur un cancer pourtant dit terminal.

«Un salon du livre, c'est une fête, des moments de rencontres et d'échanges, avec le public et d'autres auteurs. Et puis, je suis toujours fasciné par les zones et pays fragmentés par deux identités, comme la Belgique. Ce sont des endroits qui permettent beaucoup de création, qui obligent à un effort d'union, essentiel pour les êtres humains. À ce chapitre, l'Outaouais, de par sa proximité avec l'Ontario, m'interpelle», a par ailleurs souligné le psychanalyste, qui se réjouit du rôle qu'il aura à tenir au SLO.

les Ambassadeurs

Dans ses fonctions, Guy Corneau sera d'ailleurs secondé de deux autres invités d'honneur: l'auteure Loïse Lavallée et le poète Éric Charlebois, qui agiront respectivement à titre d'ambassadeurs de leurs collègues de l'Outaouais et de l'Ontario français.

Mme Lavallée a lancé, au cours de l'automne dernier, un recueil de nouvelles chez Vents d'Ouest (Lunes d'entre elles) et un recueil de poésie chez Neige-galerie (Le Muscle de l'étreinte). De son côté, M. Charlebois a récemment publié son huitième recueil de poèmes aux Éditions David (Compost-partum).

Quant à l'auteur et illustrateur Philippe Béha (L'Abécédaire du pet et quelque 200 autres titres), il portera le flambeau de la littérature jeunesse. Porte-parole de la Tournée jeunesse, M. Béha visitera certaines écoles de la région dans les jours précédant le SLO.

Huit auteurs et illustrateurs (incluant la Gatinoise Andrée Poulin) prendront aussi part à cette Tournée et iront ainsi à la rencontre de leurs lecteurs, dans leur milieu.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer