• Le Droit > 
  • Arts > 
  • Livres 
  • > Des bandes dessinées originales mises aux enchères à Bruxelles 

Des bandes dessinées originales mises aux enchères à Bruxelles

Le bédéiste Albert Uderzo pose avec ses célèbres... (Agence France-Presse, Archives)

Agrandir

Le bédéiste Albert Uderzo pose avec ses célèbres personnages Astérix et Obélix.

Agence France-Presse, Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
BRUXELLES

Cent et une oeuvres originales de la bande dessinée franco-belge, dont des créations d'Hergé, Franquin, Uderzo, Schuiten ou Gotlib, seront mises aux enchères dimanche à Bruxelles par la maison de ventes Millon.

Ces lots issus de collections privées sont estimés à plus de 1,5 million d'euro (2,1 millions S CAN) au total, a précisé Millon dans un communiqué.

La pièce maîtresse du catalogue est une encre de Chine et crayons de couleurs dessinée en 1939 par Hergé pour la couverture de l'hebdomadaire belge Le Petit Vingtième, dans lequel était à l'époque publié en noir et blanc Le Sceptre d'Ottokar, huitième épisode des aventures de Tintin et de son chien Milou.

Estimé entre 496000$ et 567000$CA, ce dessin montre un Milou harassé tenant dans sa gueule le sceptre et le rapportant à Tintin, visiblement ravi, et au roi Muskar XII de Syldavie, pays imaginaire d'Europe centrale. Il diffère de la couverture de l'album publié la même année et de sa version en couleur, sortie en 1947, où l'on voit un Tintin inquiet franchir les grilles d'un château fort.

Franquin est l'autre vedette attendue de la vente, avec notamment une planche de Gaston Lagaffe datant de 1968 (entre 127000$ et 142000$) et une planche de Modeste et Pompon publiée dans le journal Tintin en 1958.

Schuiten représenté

Considéré comme un maître actuel de la BD belge, François Schuiten, célèbre depuis les années 1980 pour la série Les Cités obscures, sera représenté par trois dessins, dont un réalisé pour la couverture de la Frontière invisible, deuxième volume du diptyque, qui est estimé à environ 36000$.

Le catalogue rassemble en outre un florilège de travaux de maîtres français, dont une encre de Chine réalisée en 1990 pour une édition américaine des aventures du lieutenant Blueberry que son auteur, Jean Giraud, signe de son pseudonyme Moebius, plus célèbre outre-Atlantique.

Enfin, seront également mis en vente une oeuvre de jeunesse d'Uderzo (Jehan Pistolet, 1957), une planche d'Adèle Blanc-Sec de Tardi ou encore des réalisations d'Enki Bilal.

En mai, une double page réalisée à l'encre de Chine par Hergé pour constituer les pages de garde des albums de Tintin publiés de 1937 à 1958, représentant Tintin et son chien Milou dans 34 situations différentes, avait été adjugée près de 4 millions$ lors d'une vente organisée à Paris par la maison Artcurial, établissant le nouveau record mondial pour une oeuvre de BD.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer