Le Prix Goncourt décerné à Lydie Salvayre

Le Prix Goncourt 2014 a été attribué hier,... (Photo: AFP)

Agrandir

Le Prix Goncourt 2014 a été attribué hier, à Lydie Salvayre

Photo: AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
PARIS

Le Prix Goncourt 2014 a été attribué hier, à Paris, à Lydie Salvayre pour son roman Pas pleurer, publié chez Seuil.

L'oeuvre de 288 pages de Mme Salvayre s'attarde à la guerre civile en Espagne. Les parents de l'auteure née en 1948 se sont installés dans le sud de la France après avoir fui la guerre civile espagnole.

En plus d'avoir publié de nombreuses oeuvres littéraires, Lydie Salvayre, qui est diplômée en médecine, a exercé la psychiatrie pendant de nombreuses années à Marseille.

Dans le passé, Lydie Salvayre a obtenu le prix Hermès du premier roman pour La Déclaration publié en 1990, le prix Novembre pour La Compagnie des spectres, en 1997 et le prix François-Billetdoux pour BW publié il y a 5 ans. Ses livres sont traduits dans une vingtaine de langues et certains ont fait l'objet d'adaptation théâtral.

Le Prix Goncourt est décerné chaque année et le montant qui est rattaché n'est que de 10euros. Cependant, un tirage très important est assuré au livre couronné par le Goncourt. L'an dernier, le prix a été attribué à Pierre Lemaire pour Au revoir là-haut.

Le Prix Renaudot

Toujours hier à Paris, le Prix Renaudot de littérature a été attribué à David Foenkinos pour son ouvrage intitulé Charlotte.

L'annonce a été faite dans la foulée de l'octroi, plus tôt en journée, du Prix Goncourt.

Charlotte est un roman qui rend hommage à Charlotte Salomon, une jeune artiste juive allemande qui a été assassinée à l'âge en 1943 dans un camp de concentration de l'Allemagne nazie à Auschwitz, en Pologne.

David Foenkinos, qui a eu 40 ans il y a quelques jours à peine, s'est fait connaître dans le passé par La Délicatesse, un best-seller qui a été porté à l'écran. Cette oeuvre a d'ailleurs été en nomination à la nuit des César dans la catégorie de la meilleure adaptation, en 2012. Les romans de David Foenkinos ont été traduits dans 35 langues.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer