Daniel Poliquin sur la courte liste

Daniel Poliquin... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Daniel Poliquin

Étienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Franco-Ontarien Daniel Poliquin est en lice pour un prix littéraire du Gouverneur général pour une cinquième fois, grâce à sa traduction de L'Indien malcommode: un portrait inattendu des Autochtones d'Amérique du Nord, de Thomas King. Le dramaturge et romancier Larry Tremblay, la poétesse innue Joséphine Bacon, l'ancier leader étudiant Gabriel Nadeau-Dubois et l'auteure jeunesse India Desjardins figurent eux aussi parmi les 35 finalistes auxdits prix dans les cinq catégories d'oeuvres francophones, annoncés hier matin.

Déjà finaliste en 2013 et 2006 (traduction) et en 1994 (traduction et romans/nouvelles), M. Poliquin voit par ailleurs son travail sur un titre de Thomas King en compétition avec celui de Lori Saint-Martin et Paul Gagné sur un autre ouvrage de cet auteur, soit Une brève histoire des Indiens au Canada. Le tandem Saint-Martin-Gagné est aussi nommé pour La femme Hokusai, de Katherine Govier. Éric Fontaine (Les Blondes, d 'Emily Schultz) et Hervé Juste (Poisson d'avril, de Josip Novakovich) complètent la liste dans cette catégorie

Pour sa part, Larry Tremblay est finaliste pour L'Orangeraie, tout comme Michael Delisle (Le feu de mon père), Alain Farah (Pourquoi Bologne), Robert Lalonde (C'est le coeur qui meurt en dernier) et Andrée A. Michaud (Bondrée), dans la catégorie Romans et nouvelles.

Dans la catégorie Essais, Gabriel Nadeau-Dubois prend position sur la ligne de départ avec Tenir tête, aux côtés de Catherine Ferland et Dave Corriveau (La Corriveau: de l'histoire à la légende), Bertrand Gervais (Un défaut de fabrication), Nicolas Lévesque et Catherine Mavrikakis (Ce que dit l'écorce) et Jean-Jacques Pelletier (Questions d'écriture: réponses à des lecteurs).

En poésie, Joséphine Bacon (Un thé dans la toundra/Nipishapui nete mushuat) fait face à José Acquelin (Anarchie de la lumière), Paul Chanel Malenfant (Toujours jamais), Georgette LeBlanc (Prudent) et Julie Stanton (Mémorial pour Geneviève et autres tombeaux).

Catégorie jeunesse, India Desjardins et Pascal Blanchet marquent un doublé avec Le Noël de Marguerite. La première a été retenue pour son texte, tout comme Linda Amyot (Le jardin d'Amsterdam), Patrick Isabelle (Eux), Jean-François Sénéchal (Feu) et Mélanie Tellier (Fiona). Le second fera la lutte aux illustrateurs Marianne Dubuc (Le lion et l'oiseau), Manon Gauthier (Grand-mère, elle et moi?), Isabelle Malenfant (Pablo trouve un trésor, album dont le texte est signé par la Gatinoise Andrée Poulin) et Pierre Pratt (Gustave).

En théâtre, les finalistes sont François Archambault (Tu te souviendras de moi), Simon Boudreault (As is (tel quel)), Carole Fréchette (Small Talk), Olivier Kemeid (Moi, dans les ruines rouges du siècle) et Étienne Lepage (Histoires pour faire des cauchemars).

Les lauréats seront connus le 18 novembre prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer