Troquer l'ordinateur pour un livre

Selon la porte-parole de la «Semaine Lis avec... (Archives LeDroit)

Agrandir

Selon la porte-parole de la «Semaine Lis avec moi 2014», Annie Groovie, une fois qu'un enfant aura eu la piqûre, il pourra difficilement prétexter qu'il est incapable de trouver des volumes qui l'intéressent.

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Du 4 au 12 octobre, les enfants sont invités à troquer leur manette de jeu vidéo et leur clavier d'ordinateur pour un bouquin dans le cadre de la «Semaine Lis avec moi 2014».

La porte-parole de cette démarche, Annie Groovie, estime que pour qu'un tel scénario puisse se réaliser, les adultes ne pourront rester les bras croisés.

L'auteure et illustratrice soutient que les enfants «ont besoin d'être encadrés dans l'apprentissage de la lecture comme dans tout le reste». Elle ajoute que leurs parents ont donc tout avantage à «les accompagner pour que le goût de la lecture soit ancré dans leur quotidien».

Elle raconte qu'il lui arrive régulièrement de rencontrer des pères ou des mères qui lui confient d'un ton inquiet que leur progéniture refuse catégoriquement d'adopter la lecture comme passe-temps.

Dans de pareilles circonstances, Mme Groovie a tendance à servir toujours la même réponse à ses interlocuteurs. Elle leur dit que pour qu'un enfant ait envie de se laisser happer par une histoire écrite, «il faut, d'abord, lui donner en modèle en lisant devant lui et avec lui». Elle précise qu'il importe également «de lui mettre un volume dans les mains, de l'aider un peu».

Selon Annie Groovie, quand il aura développé l'amour des mots, «on devra, par la suite, le laisser aller tout seul».

Elle indique qu'une fois qu'il aura eu la piqûre, il pourra difficilement prétexter qu'il est incapable de trouver des volumes qui l'intéressent. Elle explique qu'«il y a régulièrement de nouvelles maisons d'édition et que les enfants n'ont donc pas l'excuse de dire qu'ils n'ont rien trouvé dans les rayons de la librairie ou de la bibliothèque parce qu'il y en a vraiment pour tous les goûts, tous les âges, tous les styles».

La «Semaine Lis avec moi» en est déjà à sa dixième présentation. Elle se déroule un peu partout dans la province et diverses activités gratuites sont offertes pour l'occasion. Mme Groovie mentionne, par exemple, que «plusieurs auteurs vont faire le tour des écoles, qu'il y aura des animations, des ateliers et des Fêtes du livre».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer