Le Festival western de Saint-Tite souffle ses 50 bougies

Quelque 700 000 festivaliers sont attendus par l'organisation... (Courtoisie, Olivier Croteau)

Agrandir

Quelque 700 000 festivaliers sont attendus par l'organisation à l'occasion de cette 50e mouture, qui présentera entre autres un rodéo nocturne.

Courtoisie, Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le Festival western de Saint-Tite souffle cette semaine ses 50 bougies.

Son coup d'envoi sera donné jeudi soir par le groupe de country américain Alabama.

Le premier ministre Justin Trudeau s'ajoutera vendredi aux quelque 700 000 festivaliers attendus par l'organisation à l'occasion de cette 50e mouture, qui présentera entre autres un rodéo nocturne.

Le directeur général du festival, Pascal Lafrenière, ne s'étonne pas que l'engouement pour celui-ci perdure, car selon lui, le western et le country ne cessent de gagner en popularité.

«Ça prend racine à travers les gens du peuple, les gens ruraux. Le Québec s'est bâti par ses cultivateurs, par ses hommes de bras. Ça a toujours rejoint cette clientèle-là», a-t-il exposé, en entrevue à La Presse canadienne.

Il souligne que dès sa fondation, le festival de Saint-Tite est rapidement devenu un rendez-vous incontournable.

«Il y a eu un succès instantané et depuis ce temps-là, on est toujours en croissance. Bon an, mal an, ce sont 600 000 visites qui sont enregistrées. C'est phénoménal pour petit village de 4000 habitants», a-t-il lancé, ajoutant que le festival ira «assurément» de l'avant pour un autre demi-siècle.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer