2017: une cuvée exceptionnelle

Presque 12 000 personnes sur le site chaque soir... (Courtoisie, JMD Digital Studio)

Agrandir

Presque 12 000 personnes sur le site chaque soir de spectacle et peut-être autour de 30 000 à 40 000 spectateurs sur les sites satellites, à Ottawa comme du côté québécois.

Courtoisie, JMD Digital Studio

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est finalement le Manitoba qui a remporté la 22e édition des Grands feux du Casino du Lac-Leamy avec le spectacle pyrotechnique L'âme d'une nation.

L'équipe d'Archangel Fireworks retourne donc à Winnipeg avec le trophée Zeus représentant la foudre, alors que l'Alberta empoche le Prix du public.

Selon Pierre Cuguen, coordonnateur de la production pour les feux, la cuvée 2017 fut probablement l'une des meilleures années.

L'assistance y était : presque 12 000 personnes sur le site chaque soir de spectacle et peut-être autour de 30 000 à 40 000 spectateurs sur les sites satellites, à Ottawa comme du côté québécois.

Pierre Cuguen estime également que la thématique imposée cette année a eu beaucoup de succès.

Pour les fêtes du 150e, on avait choisi cette année de ne pas se tourner vers l'international mais de plutôt opter pour une thématique canadienne avec quatre provinces en compétition et des prestations privilégiant que des musiques d'ici.

Pour l'année prochaine, l'équipe du casino retournera à la formule internationale, mais en imposant probablement des thématiques particulières, un concept que semble avoir apprécié le public et qui oblige les équipes pyrotechniques à raffiner leurs présentations plutôt que d'essayer d'en mettre plein la vue de façon un peu anarchique.

« On prévoit un retour à l'nternational, mais on s'est rendu compte que les thématiques fortes étaient appréciées du public. On va peut-être essayer d'imposer des thèmes aux pays qui jouent souvent que de la musique de leur pays. On revient donc à notre formule habituelle, mais en exploitant mieux le côté international », explique Pierre Cuguen.

Chaque spectacle requiert des milliers d'effets pyrotechniques concoctés par une quinzaine de techniciens, sous la direction d'un concepteur en provenance du pays ou de la province invités.

Le concepteur est souvent accompagné de quelques techniciens de son équipe, mais la base technique est essentiellement issue de l'équipe de Royal Pyrotechnie de Saint-Pie en Montérégie.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer