Gigantesque, et un peu plus gros

L'installation Gigantika, qui en est à sa deuxième édition,... (Etienne Ranger, Le Droit)

Agrandir

L'installation Gigantika, qui en est à sa deuxième édition, réunit une trentaine d'oeuvres d'art gonflables de taille considérable. Éparpillées le long de la rue Principale, celles-ci sont éclairées au crépuscule.

Etienne Ranger, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour sa quatrième édition, le Festival de la Principale se met en mode Gigantika, cette fin de semaine.

Vingt sites animés seront disséminés dans le secteur patrimonial du Vieux-Aylmer, alors que le festival accueille du 18 au 20 août, l'exposition Gigantika.

L'installation Gigantika, qui en est à sa deuxième édition, réunit une trentaine d'oeuvres d'art gonflables de taille considérable. Éparpillées le long de la rue Principale, celles-ci sont éclairées au crépuscule.

Une « chasse aux géants » pimente le parcours des piétons, en proposant des énigmes à résoudre - et des prix à gagner.

Plusieurs bars, bistros et restaurants du quartier présenteront en soirée des spectacles de musique allant du jazz latin au rock en passant par le bal musette. Certains sont gratuits, mais pas tous. 

Différentes activités familiales (maquillages, jeux gonflables, jeux de société animés ; etc.) attendent aussi les visiteurs, entre 11 h et 16 h, samedi et dimanche. 

Les amateurs de légendes pourront rencontrer l'historien Roger Blanchette, qui animera une conférence sur la Chasse-Galerie, samedi, à 19 h 30, au Musée de l'Auberge Symmes. Son intervention sera suivie par la projection du film Chasse-Galerie, la légende. Le long-métrage y sera aussi diffusé samedi à 14 h.

Petite nouveauté du festival, cette année : une projection de film en plein air, prévue ce vendredi à 21 h, en collaboration avec le Cinéma des Galeries Aylmer.

Arts visuels

Trois expositions s'offrent au choix des visiteurs. L'Espace Pierre-Debain accueille L'Âme de glace, regroupant des oeuvres d'Isabelle Regout. Le centre L'Imagier et le parc de L'Imaginaire sont l'hôte de Gatin-O-Aki, dressant un portrait contemporain des Premiers Peuples, en compagnie de plusieurs artistes, artisans, danseurs et conteurs autochtones ; cette initiative interculturelle et interactive tient là sa 2e édition. La galerie Espace 33 prépare aussi une exposition.

Parmi les autres activités, citons la présence du bédéiste Yves Bourgelas (dimanche, de 13 h à 16 h, à la librairie Bouquinart) ainsi que la pièce de théâtre pour jeune public Les petites Pestes (vendredi, 19 h 30) présentée au Cabaret La Basoche.

Le lancement des festivités se fera à L'Autre OEil, en « 5 à 7 », vendredi 18 août, avec une dégustation (gratuite, quoiqu'en quantité limitée) de bières et fromages. Le bistro accueillera ensuite une foire artisanale, dimanche.

L'Association des professionnels, industriels et commerçants d'Aylmer, qui chapeaute l'événement en collaboration avec les commerçants de l'artère prinicoale et la Ville de Gatineau, espère attirer quelques milliers de visiteurs au fil du week-end.

Renseignements et programmation complète : apica.ca ; Facebook (rue principale d'Aylmer)




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer