Un spectacle hors-norme

Le spectacle de dimanche soir comptera certainement parmi... (Etienne Ranger, Le Droit)

Agrandir

Le spectacle de dimanche soir comptera certainement parmi les grands moments de l'été.

Etienne Ranger, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Geneviève Turcot

Collaboration spéciale

Le Droit

CRITIQUE / C'est l'attitude que l'on remarque en premier. P!nk ne marche pas sur scène, elle flotte, un grand sourire accroché aux lèvres, telle une conquérante. La scène est tout simplement son habitat naturel. Et ce n'est pas un orage qui pourrait l'arrêter.

Quand le ciel s'est déchainé pendant Who Knew, avec des éclairs à titre d'effets pyrotechniques non voulus, P!nk n'a pas bronché. Elle a simplement remercié le public d'être aussi tenace qu'elle !

Tête d'affiche, hier soir, au RBC Bluesfest, P!nk a su proposer un spectacle hors-norme pour un festival en plein air. Feux d'artifice, chorégraphies, bains de foule ; pas de demi-mesure au royaume de la diva pop, qui offrait seulement son troisième spectacle en quatre ans. 

Au moment de mettre sous presse, on ne savait pas encore si la pluie allait compromettre le numéro aérien au programme.

La veille, P!nk avait attiré une foule monstre du côté du Festival de Québec, et soufflé les critiques. Elle n'avait pourtant l'air d'une fille qui avait veillé tard. Alecia Moore a de l'énergie à revendre. 

Aucun temps mort

À 21 h 30 tapantes, les premiers accords de guitare de Get the Party Started ont donné le coup d'envoi à une soirée qui n'allait connaître aucun temps mort. 

Veste de cuir noir et combinaison à pois, la chanteuse ne s'est pas laissée déconcentrer par un micro qui lui a fait défaut pour les premiers couplets. Le son allait d'ailleurs poser des défis ici et là pendant la soirée.

«Merci d'être venu malgré la pluie !» a lancé la chanteuse en guise d'introduction. 

Joyeux anniversaire de mariage, joyeux anniversaire, joyeux ce que vous voulez !» a ajouté celle qui a joué le jeu des retrouvailles avec des amis de longue date. Vrai que la belle trône dans les palmarès depuis déjà 2000. Près de 18 ans de succès, ça crée des liens. 

Autre surprise de la soirée, elle a invité son ami et collaborateur de longue date, Dallas Green, avec qui elle a formé le duo You + Me, le temps de l'album Rose ave., lancé en 2014, sans aucune publicité. Un joli moment plus acoustique qui a permis de rappeler que la chanteuse aime brouiller les pistes et mélanger les genres. 

Un moment qui a aussi permis d'apprécier toutes les nuances de sa voix. Mais avant le public a pu entendre U + Ur Hand, Just Like a Pill, sur laquelle elle s'est payé un bain de foule, ce qui l'a temporairement fait disparaitre des écrans géants qui cadraient la scène. Même ses caméramans n'arrivent pas à la suivre. 

Suivront Trouble, Try et Funhouse, qu'elle a mixé le temps d'un refrain avec Just A Girl de No Doubt qui pourrait très bien lui appartenir. 

Puis, elle a offert Just Give Me a Reason, en tentant d'éviter d'avaler les insectes qui lui tournait autour et qui la faisait bien rire. 

Un spectacle qui s'inscrira certainement dans les grands moments de l'été.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer