Iggy Pop et Queens of the Stone Age se joignent à Rammstein

Le «Parrain du punk» sera à Montebello en... (Archives, Associated Press)

Agrandir

Le «Parrain du punk» sera à Montebello en juin.

Archives, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Iggy Pop, alias le « Parrain du punk », et la formation californienne Queens of the Stone Age se greffent à Rammstein comme têtes d'affiche de la 12e édition du Rockfest Petite-Nation qui prendra d'assaut à grands coups de décibels la marina de Montebello, du 22 au 25 juin.

Le fondateur du Rockfest et responsable de la programmation artistique de l'événement, Alex Martel, a dévoilé mercredi la programmation de cette mouture 2017 qui risque une fois de plus d'attirer un large éventail de mélomanes de tous azimuts.

Iggy Pop, dont la 17e galette Post Pop Depression a été encensée par la critique à sa sortie en mars 2016, montera donc sur scène à Montebello l'été prochain, du haut de ses 69 ans, pour offrir une rare prestation avant de partir à la retraite.

Queens of the Stone Age, dont le leader Josh Homme a justement produit le plus récent opus d'Iggy Pop, devrait également égayer les tympans des festivaliers. Les rockeurs originaires de Palm Desert, en Californie, viennent tout juste d'entrer en studio pour donner suite à ...Like Clockwork paru au printemps 2013.

Toujours dans le lot des grosses prises, Megadeth et son trash métal indémodable fera un retour à la marina, après un passage remarqué en 2014. Les Britanniques de Bullet For My Valentine seront aussi de la partie pour livrer leur metalcore «grand public», tout comme Eagles Of Death Metal, 311 - première prestation au Québec depuis 10 ans - et The Specials, des pionniers du ska qui roulent leur bosse depuis 1977. Les membres de At the Drive-In, qui avaient dû déclarer forfait l'an dernier, seront attendus de pied ferme par le public.

La catégorie métal sera d'ailleurs bien garnie grâce à la présence des Meshuggah, Parkway Drive, August Burns Red, Killswitch Engage, All That Remains, Soulfly, P.O.D., Entombed, Born of Osiris, Converge, Protest The Hero et autres formations du genre.

Pour la frange qui est plus du type « punk-rock », on retrouvera Bad Religion, Pennywise, AFI, Good Charlotte, Anti-Flag, Good Riddance, Face to Face, Goldfinger, Reel Big Fish, Less Than Jake, Reverend Horton Heat et Agent Orange.

Évidemment, The Offspring, dont la venue avait déjà été annoncée par les organisateurs, seront présents à Montebello pour jouer l'intégral de Ixnay On The Ombre, leur quatrième disque qui a vu le jour en 1997.

Après Cypress Hill, Snoop Dogg et Ice Cube, ce sera au tour de Wu-Tang Clan d'assurer la portion « hip-hop » du Rockfest. Le collectif new-yorkais a été maintes fois étiqueté comme étant l'un des « meilleurs groupes rap de tous les temps ».

Marque de commerce du Rockfest, le grand week-end de juin servira une fois de plus de lieu de retrouvailles pour certains artistes. Les membres du défunt groupe post-hardcore ontarien, Alexisonfire, feront notamment un retour sur les planches.

Mononc' Serge & Anonymus, Grimskunk, Exterio, Pépé et sa guitare, M U D I E, Blind Witness et Blessed By A Broken Heart sont parmi les artistes québécois qui se produiront sur scène pendant la fin de semaine.

À noter que la hache de guerre entre Dee Snider - le leader de Twisted Sister - et le Rockfest semble de toute évidence enterrée. Le sexagénaire dont la formation avait envoyé une pluie de critiques à l'égard du festival l'an dernier à la suite du passage de Twisted Sister offrira une prestation en juin prochain.

Plus de 125 groupes seront attendus à la marina du village pour les trois journées de festivités qui s'amorceront avec la « Saint-Jean du Rockfest » le 22 juin.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer