À la merci d'Éole

Danielle Francoeur est la troisième femme au Québec... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Danielle Francoeur est la troisième femme au Québec à avoir eu sa licence comme aérostière.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il faisait beau et les vents semblaient bien calmes, vendredi à l'aube, au parc de la Baie. Mais ce n'était pas le cas du côté d'Ottawa, où la force du souffle d'Éole aurait compliqué les procédures d'atterrissage pour les pilotes présents au Festival de montgolfières de Gatineau.

L'envolée médiatique a donc été annulée en raison des conditions météorologiques, comme ce fut le cas la veille, dans le cadre de la soirée d'ouverture du festival.

Moins bonnes années

Selon la pilote Danielle Francoeur, troisième femme québécoise à avoir obtenu sa licence, en 1987, une « tendance » s'est récemment installée et force l'annulation d'une plus grande proportion de vols, à Gatineau comme ailleurs.

« Les trois dernières années ont été moins bonnes pour les vols », dit-elle, une situation qu'elle attribue aux changements climatiques.

Mme Francoeur, qui compte quelque 1300 vols à son actif, avait tout de même le sourire aux lèvres après l'annonce de l'annulation de l'envolée. 

Celle qui s'est « beaucoup » promenée pour vivre sa passion est une habituée du rendez-vous gatinois, auquel elle participe presque chaque année.

Une région qu'elle aime survoler, notamment en raison de « la diversité du paysage ».

Les choses ont toutefois bien changé avec le temps pour les aérostiers, souligne Mme Francoeur. 

« Dans les premières années, quand on allait vers Aylmer, c'était très bien, mais maintenant, Aylmer, c'est rendu un défi. Les maisons ont beaucoup poussé, ça a changé de façon incroyable. Avant, il y avait relativement beaucoup de place à Aylmer, et là, on commence à chercher les terrains pour atterrir. »

La région comporte aussi certains défis, dit-elle, entre autres lorsque les vents transportent les montgolfières vers le parc de la Gatineau ou vers des secteurs très urbanisés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer