Le Rockfest tient les policiers occupés

Les autorités policières ont émis quelque 300 constats... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Les autorités policières ont émis quelque 300 constats d'infraction pendant les trois jours du Rockfest qui aura attiré 200 000 visiteurs à Montebello.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le bilan provisoire de la Sûreté du Québec fait état de plus de 300 constats d'infraction remis durant la fin de semaine du Rockfest, un nombre trois fois plus élevé que l'année dernière.

Les autorités ont dévoilé lundi leurs données quant aux interventions survenues pendant les trois jours de festivités à Montebello. 

Malgré la quantité impressionnante de personnes qui ont déambulé et fait la fête dans la municipalité et dans les environs de jeudi à dimanche, aucun incident majeur n'a été déclaré.

La majorité des constats d'infractions émis durant le week-end concernait des dossiers d'excès de vitesse répertoriés dans l'ensemble du territoire de la MRC Papineau, en incluant l'autoroute 50.

Selon le porte-parole de la SQ en Outaouais, Marc Tessier, le long congé de la Fête nationale pourrait d'ailleurs expliquer le nombre plus élevé d'interventions en comparaison à 2015 puisque les dossiers comptabilisés regroupent l'ensemble des infractions commises dans la Municipalité régionale de comté de Papineau.

De plus, c'est la municipalité de Montebello qui assurait cette année le remisage et la surveillance au niveau du stationnement, si bien que les policiers ont pu concentrer leurs efforts ailleurs durant le festival.

«Il n'y a jamais eu d'événement criminel fâcheux à travers les années. En général, ça va bien. Il y a une bonne collaboration avec les participants. Oui les gens font la fête, mais ils la font dans le respect des biens et nous sommes heureux que ça aille bien à ce niveau», a indiqué l'agent Tessier.

Plus de 10 contraventions ont ainsi été émises par les patrouilleurs nautiques de la SQ sur la rivière des Outaouais, dans le secteur de la municipalité de Montebello.

Huit personnes ont été arrêtées pour possession et trafic de stupéfiants, alors que quatre individus ont été interceptés au volant avec les capacités affaiblies, toujours dans les environs de Montebello.

On comptabilise un dossier d'arme prohibée (poivre de cayenne) et aussi deux délits de fuite matériel.

Finalement, une enquête a été ouverte concernant les graffitis peints sur une porte de l'église du village. L'équipe de la firme Orkestra, responsable de la logistique pendant le festival, a confirmé lundi que les graffitis avaient été effacés, avec la collaboration de festivaliers.

Le bilan de la Coopérative des paramédics de l'Outaouais n'avait toujours pas été divulgué au moment d'aller sous presse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer