La machine du Rockfest de plus en plus huilée

  • Des dizaines de milliers d'amateurs de rock ont envahi Montebello le week-end dernier. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    Des dizaines de milliers d'amateurs de rock ont envahi Montebello le week-end dernier.

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 1 / 11
  • Des dizaines de milliers d'amateurs de rock ont envahi Montebello le week-end dernier. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    Des dizaines de milliers d'amateurs de rock ont envahi Montebello le week-end dernier.

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 2 / 11
  • On se repose comme on peut au Rockfest... (Etienne Ranger, LeDroit)

    Plein écran

    On se repose comme on peut au Rockfest...

    Etienne Ranger, LeDroit

  • 3 / 11
  • Le groupe Billy Talent s'est donné en performance à Montebello, vendredi. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    Le groupe Billy Talent s'est donné en performance à Montebello, vendredi.

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 4 / 11
  • Des dizaines de milliers d'amateurs de rock ont envahi Montebello le week-end dernier. (Etienne Ranger, LeDroit)

    Plein écran

    Des dizaines de milliers d'amateurs de rock ont envahi Montebello le week-end dernier.

    Etienne Ranger, LeDroit

  • 5 / 11
  • Des dizaines de milliers d'amateurs de rock ont envahi Montebello le week-end dernier. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    Des dizaines de milliers d'amateurs de rock ont envahi Montebello le week-end dernier.

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 6 / 11
  • Des dizaines de milliers d'amateurs de rock ont envahi Montebello le week-end dernier. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    Des dizaines de milliers d'amateurs de rock ont envahi Montebello le week-end dernier.

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 7 / 11
  • Des dizaines de milliers d'amateurs de rock ont envahi Montebello le week-end dernier. (Patrick Woodbury, LeDroit)

    Plein écran

    Des dizaines de milliers d'amateurs de rock ont envahi Montebello le week-end dernier.

    Patrick Woodbury, LeDroit

  • 8 / 11
  • Des dizaines de milliers d'amateurs de rock ont envahi Montebello le week-end dernier. (Etienne Ranger, LeDroit)

    Plein écran

    Des dizaines de milliers d'amateurs de rock ont envahi Montebello le week-end dernier.

    Etienne Ranger, LeDroit

  • 9 / 11
  • Des dizaines de milliers d'amateurs de rock ont envahi Montebello le week-end dernier. (Etienne Ranger, LeDroit)

    Plein écran

    Des dizaines de milliers d'amateurs de rock ont envahi Montebello le week-end dernier.

    Etienne Ranger, LeDroit

  • 10 / 11
  • Des dizaines de milliers d'amateurs de rock ont envahi Montebello le week-end dernier. (Etienne Ranger, LeDroit)

    Plein écran

    Des dizaines de milliers d'amateurs de rock ont envahi Montebello le week-end dernier.

    Etienne Ranger, LeDroit

  • 11 / 11

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les dizaines de milliers de festivaliers présents à Montebello durant le week-end ont plié bagage dimanche matin afin de retourner dans leur patelin, au terme de la 11e édition du Rockfest Petite-Nation qui aura été marquée par un soleil omniprésent, plusieurs prestations mémorables et aucune embrouille majeure.

Il n'y a pas de recette secrète pour faire sortir des milliers de véhicules d'un petit village où on ne compte que trois accès. Une bonne heure d'attente était nécessaire pour quitter Montebello, dimanche avant-midi.

Malgré ces petits pépins de circulation, aucune fausse note ne semble avoir été enregistrée durant la fin de semaine.

« Dans les 11 ans du festival, c'est l'année où ça s'est le mieux passé au niveau logistique. Il n'y a pas d'année parfaite, mais le sentiment global, c'est que tout a bien été », a souligné le porte-parole du Rockfest, Mathieu Marcotte, lorsque joint dimanche en début d'après-midi.

Ce dernier estime que le Rockfest a maintenant atteint sa maturité. Le spectre de l'édition 2013 fortement médiatisée pour ses ratés à plusieurs niveaux est dorénavant bien loin derrière.

« La machine est bien huilée maintenant. Il faut constater que le Rockfest est devenu un festival à la hauteur des autres grands festivals au Québec, au Canada et même dans le monde. Nous ne sommes plus des jeunes loups », a mentionné M. Marcotte.

Encore une fois, l'événement a été présenté à guichets fermés alors que les derniers billets ont trouvé preneur durant la journée de samedi. L'organisation estime à plus de 200 000 le nombre d'entrées sur le site, des chiffres similaires aux dernières éditions.

Blink-182, Rise Against, Limp Bizkit, Korn, Ice Cube, Billy Talent, Jane's Addiction et Bring Me The Horizon étaient au nombre des têtes d'affiche du festival vendredi et samedi, alors que Mononc' Serge et une quinzaine de formations francophones ont occupé la scène lors de la Saint-Jean du Rockfest présentée jeudi soir.

À ce sujet, l'organisation pourrait à nouveau tenter de tenir l'événement pendant la Fête nationale en 2017. L'option sera étudiée, a indiqué M. Marcotte, d'autant plus que la soirée du jeudi a été particulièrement courue. C'est Montebello qui aura toutefois le dernier mot.

« C'est certain qu'on souhaiterait revenir à cette fin de semaine là, mais en même temps, ça fera partie des discussions avec la municipalité. Au niveau logistique, c'est sûr que c'est plus facile pour nous d'accéder aux groupes à ce moment en raison du fait qu'il y a beaucoup de grands festivals en Europe dans les semaines avant », explique le porte-parole.

Selon l'entente intervenue entre la municipalité et le Rockfest, ce dernier devait payer 25 000 $ en compensation pour les pertes associées au changement de dates. Montebello allègue que la tenue du festival durant la Fête nationale fait perdre quantité de saisonniers au camping et à la marina.

Nettoyage et graffitis 

Parmi les bémols du week-end, des malfaiteurs ont peint des graffitis sur la porte de l'église du village de même que sur un mur extérieur du restaurant La Belle Bédaine.

L'organisation du Rockfest a catégoriquement dénoncé ces gestes de vandalisme et a d'ailleurs contacté la Fabrique afin de prendre en charge la situation.

« On parle de respect depuis des années entre les festivaliers et les résidents. Ce qui est déplorable, c'est qu'un incident comme ça vient mettre de l'ombre sur une autre année de belle collaboration », a d'ailleurs souligné M. Marcotte.

En ce qui concerne le nettoyage du site de la marina, celui-ci devrait être complété dans les prochains jours. 

Même chose pour les rues de la municipalité. Celles-ci devraient avoir retrouvé leur allure habituelle fort probablement d'ici lundi soir, a fait savoir le maire de Montebello, Luc Ménard. 

À l'exception du cas isolé de vandalisme, le premier magistrat a dit n'avoir que de bons mots à la suite de cette 11e édition.

« Tout a très bien été avec aucun dégât. Il n'y a rien eu de spécial et les gens semblent avoir adoré les spectacles. On est vraiment heureux de la tournure », a mentionné M. Ménard.

La Sûreté du Québec et la Coopérative des paramédics de l'Outaouais n'étaient pas en mesure dimanche de fournir un bilan précis des interventions survenues durant la fin de semaine. Les autorités prévoient dévoiler leur compte-rendu aujourd'hui. Aucun incident majeur n'a toutefois été répertorié, a-t-on confirmé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer