Une fête nationale aux allures punks

Le Rockfest accueille entre autre NOFX, Blink-182, Korn,... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Le Rockfest accueille entre autre NOFX, Blink-182, Korn, Anthrax, Ice Cube, Limp Bizkit et Bring Me the Horizon.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des milliers de « métalleux », punks  et mélomanes de tous azimuts envahissent depuis jeudi soir les rues du petit village de Montebello alors que se déroule le 11Rockfest Petite-Nation.

L'événement, présenté pour une première fois durant la fin de semaine de la fête nationale, se terminera en milieu de nuit prochaine quelque temps après le passage de Rise Against sur la scène principale.

Tout comme les trois dernières années, l'édition 2016 du festival ne fait pas exception à la règle: il fait beau et chaud et il y a du monde dans la municipalité et dans les environs. Beaucoup de monde. 

Le spécial « fête nationale » de jeudi soir, dont la cerise sur le sundae a été une prestation de Mononc ' Serge en formule trio classique aux petites heures du matin, a attiré une importante masse de festivaliers sur le site de la marina. 

Cependant, rien à voir avec la journée de vendredi qui a véritablement servi de tremplin officiel pour lancer la grande fête du rock.

Plus de doutes qu'Against Me a de nombreux admirateurs au Québec. La formation punk-rock floridienne a certainement son mot à dire dans le fait qu'une importante file d'attente s'allongeait jusque sur la rue Principale lors de l'ouverture des tourniquets. Une situation qui a quelque peu retardé le plaisir pour plusieurs personnes.

«C'est certain qu'on essaie de faire entrer les gens le plus rapidement possible sur le site, mais on ne peut pas aller plus vite que les mesures de sécurité», expliquait le porte-parole du Rockfest, Mathieu Marcotte, en début de soirée vendredi.

Ce dernier dressait d'ailleurs un bilan plus que positif à mi-chemin de la 11e mouture. En raison du spécial de jeudi soir et de l'arrivée hâtive de plusieurs milliers de personnes au coeur du village, le bouchon de circulation qui survient généralement le vendredi à l'entrée de la municipalité n'a pas vraiment eu lieu.

«Tout roule très bien. Toutes les choses qu'on peut appréhender avec un peu plus d'inquiétude comme la circulation pour entrer dans le village ou des problèmes de logistique avec certains groupes qui peuvent arriver en retard, il n'y a rien eu de ça», a indiqué M. Marcotte.

Contrairement aux années passées, il restait encore quelques billets à vendre à mi-chemin de l'événement. L'organisation croit malgré tout que le festival sera une fois de plus à guichets fermés.

Spectacle auditif et visuel

Comme le veut la tradition, le Rockfest propose un amalgame audio et visuel pour le moins particulier pour le commun des mortels. Un jeune homme au casque de Boba Fett portait fièrement son accessoire, malgré la chaleur. 

Deux autres festivaliers arboraient vendredi des melons d'eau sur leur tête. C'est sans compter les chevelures punk, colorées et taillées à toutes les sauces, qui envahissent le paysage durant les festivités.

Et il y a aussi ces histoires cocasses. Michel et Patrick, qui en sont à leur premier Rockfest, ont fait le trajet de Rimouski à Montebello pour venir apprécier les groupes qui ont bercé leur adolescence. NOFX, Blink-182, Korn...

«Notre auto est morte en arrivant. Je pense que c'est l'alternateur», a lancé Patrick au représentant du Droit. Les deux comparses, qui étaient accompagnés de leur ami Richard - un habitué du festival - n'étaient pas inquiets outre mesure pour la suite des choses. «Ça n'a juste pas de bon sens la programmation. C'est malade», a ajouté Mike.

Au quartier général de la Sûreté du Québec, on ne signalait que des pépins mineurs en début de soirée.

LeDroit n'avait pas été en mesure, au moment d'écrire ces lignes, d'entrer en contact avec le porte-parole de la Coopérative des paramédics de l'Outaouais.

Blink-182 était attendu à minuit sur scène. Au moment d'écrire ces lignes, Twisted Sister - et son nouveau batteur Mike Portnoy - était sur le point de laisser la place à Billy Talent, en entonnant la célèbre I Wanna Rock

D'autres grosses pointures sont attendues aujourd'hui à Montebello, dont Anthrax, Ice Cube, Limp Bizkit et Bring Me The Horizon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer