Lamomali, de M****

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

«J'entends dans ta kora parfois même ta colère». Tels sont les mots, chantés par Matthieu Chedid, qui ouvrent Lamomali, nouvel album placé sous le drapeau malien.

À eux seuls ils résument la curiosité qui meut le chanteur français, plus connu sous son alias M, dans son périple musical africain. Après de multiples collaborations avec des chanteurs et instrumentistes d'origine africaine, c'est à son tour de les accueillir sur un album d'afro-pop à l'énergie vénéneuse. La voix stratosphérique de M, ses envolées de guitares électriques, son talent pour les compositions efficaces sonnent juste aux côtés de ses nombreux invités (Amadou et Mariam, Oxmo Puccino, Mamani Keita, Seu Jorge et Youssou N'dour, entre autres). Un disque fusion pour abolir frontières et genres (Une âme), mélanger pop dansante (Bal de Bamako) et compositions perlées de spiritualité africaine (Le bonheur, Mama). Un beau voyage, motivé par la nécessité d'inscrire sa démarche musicale dans une quête permanente de l'autre.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer