• Le Droit > 
  • Arts > 
  • Disques 
  • Flying Microtonal Banana, de King Gizzard and the Lizard Wizard ***1/2 

Flying Microtonal Banana, de King Gizzard and the Lizard Wizard ***1/2

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CRITIQUE / Septuor australien «rock de garage» aux vapeurs psychédéliques, King Gizzard poursuit sur ce 10e album ses expérimentations progressives, paradoxalement aussi savantes qu'immédiates.

Bien qu'il comporte son lots d'éléments bizarroïdes - un vagissement électro ici; des mussitations névrotiques là; et, sur la pièce-titre, un échange de vibrations débonnaires entre un xylophone et une zurna (la flûte turque charmeuse de serpents) -  Flying Microtonal Banana demeure étonnament mélodieux et accessible.

Le terme microtonal qualifiant leur Banane renvoie aux micro-intervalles (moins d'un demi-ton) que l'Occident a complètement évacué de ses gammes.

La bande du Roi Gésier et le Lézard Magicien (nom halluciné fleurant la référence à King Crimson autant qu'à Jim Morisson) s'est d'abord amusée à modifer ses instruments, les  a «microtonalisés».

Ainsi, elle a pu explorer ces interstices microscopiques avec le plus grand des sourires. Nul besoin d'être musicologue pour se réjouir avec eux.

NOTE: King Gizzard sera à Montréal le 4 avril (Théâtre Fairmount)




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer