S'armer de patience, d'Ivy ****

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CRITIQUE / Il ne faut pas tant s'armer de patience qu'ouvrir très grand les oreilles (et les yeux, livret en main) pour apprécier toutes les nuances de la plus récente offrande d'Ivy.

Car le poète, slameur, auteur, compositeur et interprète persiste et signe des textes denses, toujours résolument engagés et joyeusement (im)pertinents.

Qu'il traite de langue française, foi, guerre, corruption, espoir et courage. Qu'il s'amuse à repiquer ici des extraits de Give Peace a Chance de John Lennon (Va faire ta guerre) et de Gilles Vigneault (Mon pays), ou à mêler là ses mots et voix à ceux de Michel Rivard (Les marchands disent).

Marjo et Raoul Duguay viennent aussi se faire entendre, respectivement sur Dysthymie et Québecoeur.

La prise de parole d'Ivy se pose sur les foisonnants airs jazzés du trio MISC - Jérôme Beaulieu (piano), Philippe Leduc (contrebasse) et William Côté (batterie) - sous la houlette d'Yves Desrosiers, qui propose ici une réalisation des plus allumées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer