Message texte à Nelligan, de D-Track ***1/2

Le DroitYves Bergeras 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Rappeur tranquille des banlieues-dortoirs (Abris-Tempo, 2013) puis slammeur de ville blessée (Détroit/D-Track, 2015), le Gatinois D-Track s'est exilé à Montréal, où il a concocté un disque fort réussi. Message texte à Nelligan réconcilie les morts et les vivants dans un heureux mélange de rap et de jazz.

Qui dit fusion dit chaleur. Loin du glacis d'Abris-Tempo, celui-ci produit des flammèches. Léchées, les compositions baignent dans le cool, le free et le fusion jazz tirant sur le funk. Fidèle au poste, son coréalisateur Pierre-Luc Clément (FET.NAT) a été audiblement inspiré. Cuivres chromés, piano ouvert, cordes ouatées: les échantillonnages sont aussi subtils que mélodieux, les sonorités très organiques.

Le regard est critique, mais le verbe est ludique, amusé. L'ex-champion provincial de slam n'a rien perdu de son aisance textuelle, jonglant avec des thèmes et des images percutants. Sa voix, elle, persiste à nasiller. On reconnaîtra au détour la voix d'Ogden et celle de Dramatik

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer