Call It What It Is, de Ben Harper ***

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CRITIQUE / Après une incartade en duo avec sa mère, Ben Harper a renoué avec ses amis de The Innocent Criminals, qu'il avait négligés ces sept dernières années.

Call It What It Is est leur cinquième collaboration (sans être formellement créditée, la bande était présente dès Fight For Your Mind). Harper reste fidèle à son folk-blues-soul politisé... ce que le titre de l'album claironne et cache en même temps.

Sur l'excellente chanson-titre, on découvre que «It» cache le «meurtre». Harper y fait référence aux bavures policières concernant la communauté afro-américaine, et ne se gêne pas pour citer les noms des victimes.

En mode abrasif («I remember 'When Sex Was Dirty' / And the air was clean») ou chagriné (How Dark Is Gone, aux larmes percussives et aux jolis reflets cuivrés), la nostalgie affleure.

Mais Harper explore aussi soleil (Shine) et joie (l'extrait Pink Balloon), douceur (Deeper And Deeper) et tendresse soul (Bone).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer