Laisse-moi te dire, de Paul Daraîche ***

Le DroitYves Bergeras 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Troisième effort du genre, cet éclectique Laisse-moi te dire marque la suite (mais certainement pas la fin) des duos country pour Paul Daraîche.

Il peut jubiler, l'inamovible roc du country québécois, à présent que sa popularité ne se partage plus dans le plaisir coupable, mais dans la complicité médiatisée des plus glorieuses voix, ravies de partager le micro avec celui qui n'est plus le «papi» du country mais son «king».

Ici, les voix paisibles de Ginette Reno, Claude Michel et Mario Pelchat (son producteur). Là, celles de Marjo et Éric Lapointe pour flirter avec le nu country. David Thibault pour le vent de fraîcheur; Les soeurs Boulay, Patrice Michaud et Kevin Parent pour le sel de sa Gaspésie natale. Plus quelques timbres exogènes: Petula Clark et Adamo, Zachary Richard.

Douze duos tendres, léchés, juste-assez-nostalgiques-et-sirupeux, traversés de violons. Le roi, lui, reste humble, la voix posée, si paisible qu'on peut dire cool.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer