Sun Leads Me On, de Half Moon Run ****

Le DroitValérie Lessard 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Trois ans après Dark Eyes, le groupe Half Moon Run a choisi de suivre le soleil. Sans se laisser aveugler par le succès de sa première galette, mais en se donnant le droit de regarder droit devant, vers de nouveaux horizons.

Ce deuxième effort se teinte de sonorités rock plus amples, de folk délicieusement acoustique, de textures rêveuses baignant entre chien et loup.

Ainsi, des pièces intimistes comme Narrow Margins prendront tout leur sens dans des salles feutrées. D'autres, telles I Can't Figure Out What's Going On et Everybody Wants, seront aussi à l'aise sur des scènes extérieures pour déployer leurs envolées lyriques. Consider Yourself et The Debt nous propulsent déjà dans une autre dimension; Trust prend des airs dansants sur des boucles électro; les organiques Hands In The Garden et Devil May Care, avec leurs touches d'harmonica ou leurs choeurs, donnent envie de se retrouver devant un feu de camp.

Avec Sun Leads Me On, Half Moon Run confirme sans l'ombre d'un doute sa place au sommet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer