Dis-moi Joséphine, de Joe Bocan ***

Le DroitYves Bergeras 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Joe Bocan enfile les plumes de Joséphine Baker, qui lui vont comme un gant. La Québécoise admire la mégavedette de l'Entre-deux-guerres, mais cet hommage - excentricité des deux chanteuses oblige - fait dans le clin d'oeil amusé.

En marge des incontournables succès (J'ai deux amours, Sous les ponts de Paris), Bocan joue à fond la carte de l'enjôleuse (Ram Pam Pam, réussie), mais sait aussi contourner les évidences. Elle explore un registre plus dramatique, moins connu, qui contraste avec l'image sexy-comique qu'a laissée la diva métissée. Sur la pièce titre, leurs voix se répondent au fil d'un ravissant dialogue, tandis que craque le gramophone.

La direction artistique modernise les orchestrations sans perdre le cachet d'époque, qui fait le charme de cet album. Le livret montre de jolies photos de Bocan grimée style Années Folles: ce projet est cousu pour la scène.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer