Et toi, tu fais quoi?, de Joëlle Saint-Pierre

Le DroitValérie Lessard 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Aux commandes de son vibraphone ou de son piano, la Saguenéenne Joëlle Saint-Pierre propose 11 pièces aussi étonnantes que charmantes, qui s'égrènent telles les perles d'un collier qu'on enfile avec ravissement.

Son vibraphone apporte une touche de légèreté (comme les pas d'une Souris; les élans en crescendo d'un Carrousel) ou de mélancolie (Murs). Il accompagne joliment la voix délicate et la poésie agréablement imagée de l'auteure-compositrice-interprète. Elle chante La réalité d'un quotidien fait de sacs poubelles à sortir avec autant de conviction que le Choc électrique d'un amour sous, puis hors tension.

Avec le réalisateur Mathieu Charbonneau (Timber Timbre, Avec pas d'casque), Joëlle Saint-Pierre a peaufiné des ambiances éthérées, délicieusement décalées, où cor français, contrebasse, percussions, voire harmonium répondent à ses claviers.

À marquer au calendrier: elle sera en spectacle le 11 octobre au Petit Chicago.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer