Hollywood Vampires

Le DroitYves Bergeras 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Hollywood Vampires, c'est le club fondé par Alice Cooper dans les années 1970 pour virer des brosses entre copains (John Lennon, Ringo Starr...). C'est désormais le nom du supergroupe que Cooper a créé avec Joe Perry (Aerosmith) et Johnny Depp pour ressusciter, version rock «pesant», de vieux succès de grands disparus dont l'aura musicale plane toujours.

La bande a invité de flamboyants acolytes: Paul McCartney (qui vampirise son propre Come And Get It), Dave Grohl (Foo Fighters), Zak Starkey (le fils de Ringo), ou encore Brian Johnson (AC/DC) et Slash, sur My Dead Drunk Friends, une des rares compositions originales.

Sobre? Non. Les notes fusent et virevoltent. Le célèbre School's Out de Cooper téléscope l'hymne antiscolaire Another Brick in the Wall. Le psychédélique Cold Turkey de Lennon devient grunge-noisy. Etc.

La sauce est lourde, mais le plaisir, évident. À la réalisation, un autre vieux complice: le Canadien Bob Ezrin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer