The Aristocrats, de Tres Caballeros

Le DroitYves Bergeras 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Tres Caballeros réconcilie le jazz et le hard rock. C'est du métal pacifié - ou du jazz opacifié -, selon la moitié du verre qu'on veut observer.

Complexité des lignes mélodiques rock-prog, technique de haute voltige, trépidations très ZZ Top (la pochette adresse un clin d'oeil à El Loco), complicité fusionnelle entre les têtes barbichues de ce trio de luxe: tout concorde pour faire de cette troisième galette de The Aristocrats un disque culte.

Ces aristos, ce sont Guthrie Govan, Bryan Beller et Marco Minnemann, collaborateurs d'élite de Steven Wilson, Joe Satriani, Steve Vai, etc. Le power trio (guitare-basse-batterie) a investi les studios hollywoodiens de Sunset Sound, légendaire lieu empreint de l'aura des Stones, Van Halen et Led Zeppelin, pour asséner neuf morceaux expérimentaux, mais accessibles, solides comme du béton.

En attendant d'apercevoir le trio à Ottawa, le 2 août, au Rainbow Bistro, le disque est doublé d'un DVD, où la joie, la connivence et le talent d'improvisation sautent aux yeux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer