Coming Home, de Leon Bridges

Le DroitMaud Cucchi 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On a identifié Leon Bridges comme le nouveau phénomène de la scène soul américaine. Mais au jeu des étiquettes de saison, il subsiste avant tout quelque chose d'unique dans ce premier album: un univers, une voix et une maîtrise exceptionnelle du son.

Plutôt que de donner un genre à sa musique, laissons-nous embarquer dans son monde. On y découvre un grand disque apaisant et apaisé qui va à l'essentiel, sans effet de manches, discrètement épaulé par un choeur de voix féminines, pour réussir le mariage du sourire et de la mélancolie.

Entre le Mississippi et la Nouvelle-Orléans, le jeune Texan picore dans une ballade alanguie (Lisa Sawyer, en hommage à sa mère), emprunte au gospel et à la soul (Better Man, Brown Skin Girl), se risque à varier les plaisirs en tirant ses mélodies vers les années 1950.

Forcément sympathique, non?

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer