Awake, de Folly & The Hunter

Le DroitValérie Lessard 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Nick Vallée, Laurie Torres, Christopher Fox et Phil Creamer - le noyau dur de la formation québécoise Folly & The Hunter - ont sans contredit côtoyé ne serait-ce que des oreilles les Patrick Watson et consorts de la scène indé montréalaise. Leurs influences s'entendent plus ou moins en filigrane dans leurs 11 nouvelles pièces.

Par sa rythmique d'intro, son crescendo et son propos, Kill My Hope rappelle (trop) Wake Up d'Arcade Fire. D'ailleurs, cette volonté de faire face et de croire en soi imprègne aussi Lose That Light et The Way We Are, hymnes à l'espoir où l'on sent heureusement plus la personnalité du groupe.

Les ambiances et arrangements finement texturés permettent aux cordes, aux cuivres, au glockenspiel et au vibraphone de faire écho avec bonheur aux guitares, à la batterie et aux percussions, mais surtout de mettre en valeur la voix de Nick Vallée et de ses comparses, qui l'accompagnent fort agréablement en choeur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer