Un nouveau jour, de Jacques Michel

Le DroitIsabelle Brisebois 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Après une pause discographique de 35 ans, Jacques Michel fait un retour inattendu avec un nouvel album dans lequel il revisite en version folk-acoustique quelques-uns de ses plus grands succès, certaines chansons moins connues et une composition inédite.

Omniprésentes, les cordes - guitare électrique, guitare acoustique, guitare cubaine, mandoline, ukulélé et basse électrique - se font exquises et virtuoses sous les doigts du chanteur et de ses deux complices, les frères Yves et Marco Savard.

Cristalline et d'une justesse rigoureuse, la voix du septuagénaire se fait un malin plaisir à s'élancer sur Un nouveau jour va se lever, Pas besoin de frapper, Amène-toi chez nous, Mon petit camarade ou, encore, L'enfant d'abord.

Ces admirateurs seront ravis de renouer avec ses classiques, qu'il a pris soin de dépouiller de toute fioriture, les arrangements d'une sobriété raffinée laissant toute la place au chant et à la parole de l'auteur-compositeur-interprète.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer