De sol et d'éther, de Mastik

Le DroitYves Bergeras 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Bien que Mastik ait perdu un joueur - la percussionniste Josée-Anne Cousineau -, la formation franco-ontarienne reformatée en trio a gagné en intensité sonore.

Affranchis des chaloupements reggae qui coloraient leur minialbum Mille morceaux, les trois talentueux bidouilleurs de Mastik - Simon Poirier Lachance, Chris Cochall et Martin Charbonneau - embrassent le courant électro-rock alternatif avec autant d'énergie que d'imagination.

Évitant les symétries, tout en sachant demeurer accessible, De sol et d'éther est habité par 12 collages ultratexturés, inventifs et «karkwaïens», et par des textes aux images à peine moins denses. Le poète Éric Charlebois en a supervisé l'écriture. Cindy Doire pose sa voix sur la mélopée Après l'été. Le R étoffe L'ère du plastique d'une parenthèse rap sentie. Louis-Philippe Robillard leur offre la pièce Pirates.

Mastik sera en concert à De La Salle le 6 mars prochain (dans le cadre du festival Quand ça nous chante). À suivre...

Partager

À lire aussi

  • C'est le temps des récoltes pour Mastik

    Musique

    C'est le temps des récoltes pour Mastik

    Prévenez vos mandibules: le premier album officiel de Mastik, De sol et d'éther, lancé mardi dernier au Mercury Lounge, repousse plus loin la... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer