Leave No Bridge Unburned, de Whitehorse

Le DroitMaud Cucchi 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Dans ce projet familial, l'énergie et l'inspiration débordent de tous bords. Whitehorse - comme les White Stripes - vont par deux. Ils écrivent et chantent les textes ensemble, avec le souci d'une démocratie participative pour valider les choix de l'un ou l'autre.

Leave No Bridge Unburned offre une musique irrésistible jouée en équilibre. Elle est suffisamment pernicieuse pour s'insérer dans votre tête avec ses rythmes percussifs et ses guitares lancinantes, signature incontournable du groupe. On y retrouve leur amour de la mélodie, mais une seule écoute de l'album peut dérouter. Envolées, les chansons solaires et aériennes de leur précédent opus. Il faut rembobiner plusieurs fois pour se rendre compte que ce dernier disque est plus sérieux qu'il n'y paraît. Il réussit à nous offrir le sens réel de la production artistique: une liberté totale qui leur permet de ne pas s'enfermer dans un seul registre.

En titre de clôture, The Walls Have Drunken Ears possède même un je-ne-sais-quoi des Beatles. Un régal!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer