Alain Souchon & Laurent Voulzy

Le DroitYves Bergeras 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les carrières de Souchon et Voulzy sont inextricablement liées depuis 40 ans, bien que les deux vétérans de la chanson française n'aient jamais signé ensemble un disque complet.

Fidèles à leur habitude collaborative, le premier signe les paroles, le second les mélodies.

Ici, douze duos. Aux harmonies vocales très travaillées, mais pas renversantes. Où sont les hits inspirés dont il ont le secret? Le duo donne dans une pop rétro mais diversifiée (tour à tour chaloupée, folk, bluesée ou romantique), très sucrée, bien sûr, mais pas sirupeuse. Nostalgiques, ils chantent «la douleur exquise du temps qui glisse» et mêlent parfois leurs voix nues. Il y a de jolis portraits d'adolescence (Bad Boys) et d'amoureux (Île de France; Idylle anglo-normande).

On préfère leur évocation de la solitude (Il roule) et de l'actualité. Leur Oiseau malin, qui volette sur une nuée de cordes, l'air de ne pas y toucher, agite du bout des ailes le vent du soulèvement, réveillant le geai moqueur de Panem et les embrasements du monde arabe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer