Museum With No Walls, de Blood and Glass

Le DroitValérie Lessard 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Blood and Glass, ce sont Lisa Iwanycki Moore (Creature) et son mari Morgan Moore (Thus Owls, Forêt).

La première, en plus de prendre entre autres les commandes des claviers, signe les 13 pièces de cet album où sa pop-rock prend ses aises dans des atmosphères baroques foisonnantes. Jouant de la basse et des programmations, le second assume la réalisation d'une galette qui s'avère fort agréablement intemporelle.

Ensemble, ils cisèlent des ambiances théâtrales, oniriques et troubles; embrasent les coeurs de papier et découpent les âmes entre ombre et lumière; catapultent les personnages des frères Grimm dans Clockwork Orange. Ils superposent en boucle des couches techno sur les sonorités organiques des batterie, marimbas, violon, cor et guitares.

Sans surprise, Simon et Erika Angell (Thus Owls) ont collaboré à l'album. D'autres solides pointures laissent aussi leurs empreintes dans cet étonnant musée texturé, dont Patrick Watson, Robbie Kuster et les frères Brad et Andrew Barr.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer