This Is All Yours, d'Alt-J

Alt-J, This Is All Yours...

Agrandir

Alt-J, This Is All Yours

Le DroitValérie Lessard 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Tel un polar qu'on enfile quand les températures chutent, la deuxième offrande des Britanniques (tous de retour, à l'exception du bassiste Gwil Sainsbury) s'écoute pour se garder au chaud, se laisser envelopper par une pop richement texturée, capable de s'éclater tous azimuts en même temps.

Mêlant ici et là sa voix à d'autres, Joe Newman livre même quelques phrases en français sur Hunger Of The Pine. La puissante (mais banalement intitulée) Intro nous projette d'emblée en orbite. Un état d'apesanteur qui persiste avec Warm Foothills, entre autres.

Si l'interlude Garden Of England, tout droit sorti d'une autre époque, mène à l'excellente Choice Kingdom, l'acoustique Pusher s'étire en longueur. Ainsi, malgré des crescendos savamment orchestrés (Nara) et quelques pistes plus relevées (Every Other Freckle ou Left Hand Free, aux effluves «beatlesques» dignes des années 1960), le risque existe de peut-être être gagnés par une envie de décrocher, perdus entre ciel et terre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer