Une saison en danse pleine de panache

La programmation de la prochaine saison de Danse... (Photo Courtoisie)

Agrandir

La programmation de la prochaine saison de Danse CNA a été dévoilée. Cirque et nouveaux chorégraphes agrémentent cette nouvelle saison.

Photo Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le retour du Tanztheater Wuppertal de Pina Bausch, une nouvelle génération de chorégraphes canadiens bouillonnant d'idées, le cirque qui s'immisce dans la programmation 2017/2018 de Danse CNA. De quoi se rassurer sur la vitalité de la création chorégraphique, avec vue imprenable sur les autres continents.

« On pourrait en parler pendant des heures ! ». C'est l'invitation lancée par la productrice Cathy Levy pour cette nouvelle saison en danse, estampillée 2017/2018. Les travaux du CNA devraient être achevés en grande partie cet été, offrant de nouveaux espaces pour la rentrée automnale. Des concerts impromptus, des résidences d'artistes, tout cela sera désormais possible parallèlement à la programmation officielle, se réjouit la productrice. 

La saison démarre en beauté avec la présentation des iconiques Café Müller et Sacre du printemps du Tanztheater Wuppertal de Pina Bausch, « reconnu comme l'un, si ce n'est le, meilleur Sacre du printemps » (28-30 septembre, avec l'orchestre du CNA). Nijinsky, qui fit scandale dans ce ballet justement, a inspiré une création éponyme du Ballet national du Canada (25-27 janvier 2018). Dans la même série, le Royal Winnipeg Ballet présentera de nouveau Dracula (12-14 avril 2018) avant d'assurer la production hivernale de Casse-noisette, comme de coutume biennale (6-10 décembre). Dans les spectacles à grand déploiement, il ne faudra pas manquer Dance me, des Ballets Jazz de Montréal (24 février 2018), un hommage à la musique de Leonard Cohen ainsi que le Taïwanais Résurgences oniriques, inspiré des danses et musiques ancestrales du pays (20 janvier 2018). 

Preuve que la danse garde l'esprit ouvert, elle s'hybride au cirque dans plusieurs productions ; franchement, avec la compagnie australienne Circa à l'affiche d'Opus (5 mai 2018), ou plus subtilement avec l'univers coloré et athlétique de Momix dans Opus Cactus (13 mars 2018), et encore à pas de loup chez Yoann Bourgeois, autant chorégraphe, que jongleur et acrobate, invité avec Celui qui tombe (9-10 mars 2018).

Toujours debout, à l'affût des talents actuels, Danse CNA coproduira deux pièces : Some hope for the bastard du chorégraphe rockeur Frédérick Gravel (20-21 avril 2018) et Solitudes duo de Daniel Léveillé (15-17 février 2018).

« Les Canadiens du monde » seront à l'honneur de la série Face à Face qui fait son retour après une année sabbatique (du 25 au 28 octobre 2017), en coprésentation exclusive avec la Nouvelle Scène. Au programme, le Vancouvérois Josh Beamish, la Torontoise exilée à New York Belinda McGuire, la compagnie belge Mossoux-Bonté (mais avec affinités musicales québécoises), ainsi que Daina Ashbee et Laurie Young.

Les découvertes et premières apparitions au CNA ne manqueront pas et l'on rencontrera avec plaisir Shay Kuebler, de Vancouver, dans Telemetry (26-28 avril) ou encore La Veronal, d'Espagne, et son spectacle inspiré de la ville, Siena (2-3 février 2018).

Cette saison encore, la danse abat les frontières : de Finlande avec la première canadienne de Morphed sur la musique du compositeur finlandais Esa-Pekka Slonen (4-5 octobre) à Israël avec le retour de l'énergique duo de L-E-V avec OCD Love (23-24 novembre). À vos billets, prêts ?

Renseignements

Billetterie du CNA, 613-947-7000 ; Ticketmaster.ca, 1-888-991-2787




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer