Au corps et encore

Fractus V, de Sidi Larbi Cherkaoui... (Courtoisie)

Agrandir

Fractus V, de Sidi Larbi Cherkaoui

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En quête d'un bon fou rire? AH/HA lance tous zygomatiques déployés la nouvelle saison de la productrice Cathy Levy, au Centre national des arts. La rentrée en danse s'égrènera dans les pas de la danseuse et chorégraphe ­Lisbeth Gruwez, connue pour son travail avec Jan Fabre. Son spectacle pour cinq danseurs - dont elle fait partie - décortique les mécanismes du rire. Une cure de bonne humeur à point nommé (6 au 8 octobre).

Les claquettes prennent ensuite le relais avec la compagnie américaine Dorrance Dance dans un spectacle/concert où la danse se mue en instrument de musique. ETM : Double Down promet de dépoussiérer la discipline de ses oripeaux « Broadway-esques » (14 et 15 octobre).    

Une forte concentration de talents est ensuite annoncée pour le mois de novembre. Plusieurs spectacles sont d'ores et déjà appelés à «faire événement» avec, en tête, le Shanghai Ballet, qui foulera pour la toute première fois les planches du CNA. À découvrir dans Giselle, version classique, chorégraphiée par Marius Petitpa mais adaptée par Xin Lili (10 au 12 novembre). 

Il danse le flamenco, le hip-hop, et le kung-fu Shaolin, chante a cappella... Que ne sait donc faire Sidi Larbi Cherkaoui ? Dans sa plus récente création, Fractus V, il explore les écrits du philosophe Noam Chomsky, sonde notre humanité, interroge les questions liées à l'information, la manipulation et la propagande. Toujours en phase avec son temps (18 et 19 novembre).

Hubbard Street Dance Chicago est de retour dans un programme mixte William Forsythe/ Jiří Kylián/Crystal Pite/Alejandro Cerrudo qui fait miroiter un spectacle de haute virtuosité (22 novembre).

Toujours d'actualité en fin d'année, Casse-Noisette, l'incontournable conte anglo-saxon des Fêtes, s'offre de nouveau la production rutilante de l'Alberta Ballet. Sous la houlette du chorégraphe Edmund Stripe, cette version, élaborée en 2008 se glisse dans les traces de la chorégraphie originale de 1892. Sur la musique de Tchaïkovski (du 30 novembre au 4 décembre). 

Autres scènes

Le Centre de danse contemporaine ODD propose à son tour deux spectacles dans la Série Danse 10, ainsi qu'une co-présentation avec la compagnie torontoise Public Recordings, dirigée par Ame Henderson. Les Productions Figlio, de Vancouver, fondées par le chorégraphe Serge Bennathan offrent Just Words pour célébrer une décennie d'existence (29 septembre au 1er octobre). 

Compagnie de danse expérimentale, Public Recordings reprend ensuite what we are saying d'Ame Henderson, un écho aux mouvements sociaux comme Occupy, qui fait le pari d'une unité sans chef (12 et 13 octobre). Double programme, en novembre, avec Crave de Karen Kaeja et d.b.k. de Robert Abubo présentés conjointement du 10 au 12 novembre. À noter que les deux représentations de la Série Danse 10 seront précédées de Floorplay, une courte vitrine chorégraphique animée par des danseurs émergents. 

À Nepean, le Théâtre Centrepointe accueillera le retour du Ballet Jörgen dans le Lac des cygnes transposé dans la forteresse de Louisbourg, en Nouvelle-Écosse (28 octobre). À Orléans enfin, la même compagnie fera revivre Casse-Noisette dans le décor du parc Algonquin (14 et 15 décembre au Centre des Arts Shenkman ; 17 décembre au Théâtre Centrepointe).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer